Dispak Dispac’h

Patricia Allio

Théâtre tarif plein : 18 €
tarif réduit : 12 €
tarif solidaire : 6 €
Théâtre Louis Guilloux Théâtre du Champ au Roy - Guingamp 2h30 environ Non accessible
Distribution

Textes : Patricia Allio , Gisti / TPP / Forensic Architecture (extraits), Élise Marie
Mise en scène : Patricia Allio
Scénographie : Mathieu Lorry-Dupuy

Avec : Patricia Allio, Falmarès, Élise Marie, Gaël Manzi, Bernardo Montet, Stéphane Ravacley, Marie-Christine Vergiat

Graphisme : Hélène Mourrier
Lumières : Emmanuel Valette
Son : Léonie Pernet

Régie générale : Karl Emmanuel Le Bras
Régie son : Maël Corentin
Assistanat à la mise en scène : Emmanuel·le Linnée
Costumes : Laure Mahéo
Témoins de la société civile : Mortaza Behboudi, Falmarès, Gaël Manzi / Utopia 56, Stéphane Ravacley, Marie-Christine Vergiat

Production : Amélie-Anne Chapelain
Administration : Lise Delente et Lucie Montier

Biographie

Autrice, metteuse en scène, performeuse et réalisatrice, Patricia Allio écrit pour la scène et le cinéma.

Depuis sx.rx.Rx, sa première pièce mettant en scène la langue insurrectionnelle de Daiber, créée en 2004 à la Fondation Cartier et au TNB, puis en 2006 au KunstenFestivaldesArts, elle revendique et explore le pouvoir performatif de la parole sur scène. Elle invente un théâtre documentaire reliant l’intime et le politique, la culture populaire à une culture dite savante, aux prises avec des préoccupations de classe et décoloniales. Elle pratique le reenactment, puise dans l’histoire de l’art brut, des cultures queers, punks et underground, explore des rituels populaires, rapproche la culture prolétaire d’approches plus conceptuelles. Dans toutes ses créations (films, pièces, textes, ICE Festival) elle n’a de cesse de mettre la marge au centre, de rendre les minorités visibles ou audibles, d’interroger ou de défaire nos constructions identitaires normées et sédimentées, pour en faire ressortir leurs virtualités mutantes et liantes.

Coproduction/Mentions
Production : ICE. Coproduction : Théâtre National de Bretagne ; Théâtre de Lorient – Centre Dramatique National de Bretagne ; Le Quartz – Scène nationale de Brest.

Avec le soutien du Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté, du FRAC Franche-Comté, de Montévidéo et du fonds de dotation Porosus.

ICE est une association subventionnée par le ministère de la Culture – Drac Bretagne, le conseil régional de Bretagne, le département du Finistère, Morlaix Communauté et les villes de Plougasnou et Saint-Jean-du-Doigt.

Remerciements à Francis Cape pour le prêt de sa sculpture Bancs d'utopie / Utopian Benches.

Crédit photo : Emmanuel Valette
Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

Accusé·e·s, levez-vous !

« Mon et notre impuissance politique me désespèrent. Si j’écris du théâtre, c’est pour que nous nous sentions plus agissants ». Face aux violations des droits des personnes migrantes et réfugiées en Europe, la metteuse en scène bretonne Patricia Allio ne mâche pas ses mots. Dans Dispak Dispac’h, elle emprunte ceux prononcés à la barre du Tribunal permanent des Peuples. 

À la lecture de l’acte d’accusation émis par le GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigrés), sorte de « J’accuse » de 2018, font écho les témoignages d’acteurs engagés. Ensemble, ils remontent la chaîne de nos responsabilités.

Dans un espace quadri-frontal en perpétuelle métamorphose, Patricia Allio crée une agora vivante qui rend poreuse la frontière entre l’art et le militantisme. Et nous invite à nous y asseoir pour inventer un autre monde.


Représentations organisées en coréalisation avec le Théâtre du Champ au Roy de Guingamp

Spectacle conseillé à partir de 15 ans.

vendredi 31 mai 20:00