Éducation artistique & culturelle

« Trouver l’équilibre », un moment suspendu à la Maison d’arrêt de Saint-Brieuc

Chaque saison, La Passerelle co-construit avec le Service pénitentiaire d’insertion et de probation des Côtes d’Armor des actions à destination des personnes détenues.

Après le travail mené avec Erwan Daouphar et Solenn Denis, c’est notre artiste associée Chloé Moglia et sa compagnie Rhizome qui a pris le relais avec un projet autour du corps et de sa maitrise. Circassienne formée aux arts martiaux, Chloé Moglia a travaillé plusieurs fois avec les jeunes de la PJJ et d’autres jeunes en réinsertion.

Via ce projet, la scène nationale poursuit sa mission d’apporter la culture à toutes et tous au travers de trois angles : voir, pratiquer et rencontrer les artistes de Rhizome.

Rhizikon, spectacle de Chloé Moglia à la Maison d'arrêt de Saint-Brieuc

Le spectacle Rhizikon, accueilli lors de la saison 2020-2021, a été présenté le mardi 7 juin par la suspensive Mathilde Van Volsem à destination des personnes détenues et du personnel pénitentiaire. Notre équipe de régisseur·ses a travaillé conjointement avec le SPIP afin de permettre cette représentation au sein de la maison d’arrêt de Saint-Brieuc.

Un atelier de pratique circassienne mené par la compagnie Rhizome à la Maison d'arrêt de Saint-Brieuc

Un atelier de pratique circassienne mené par la compagnie Rhizome à la Maison d'arrêt de Saint-Brieuc

Du 8 au 19 juin, deux artistes de la compagnie (Mélusine Lavinet-Drouet et Tanguy Le Vourc’h) ont pu mener douze heures d’ateliers avec les personnes détenues. Ces ateliers leur ont permis de travailler la confiance en soi, la prise de risque, trouver ses limites, jauger le danger. Une restitution des ateliers a eu lieu le vendredi 10 juin. Les exercices proposés ont été l’occasion d’échanges entre ce public et les artistes.

 

Ce projet est soutenu par la DRAC Bretagne dans le cadre des Projets Culture / Justice.

Suivant > < Précédent