Vanessa Wagner et les solistes de l'Orchestre National de Bretagne

De New York à Vienne

Musique Tout public tarif plein : 18 €
tarif réduit : 12 €
tarif solidaire : 6 €
Petit théâtre 1h20 Malvoyant
Programme

Philip Glass, Quintette pour piano et cordes n°1 « Annonciation »

Philip Glass, Études pour piano

Johannes Brahms, Quintette pour piano et cordes en Fa mineur, Op.34

Distribution

Vanessa Wagner – Piano
Fabien Boudot – Violon
Thomas Presle – Violon
Cyrile Robert – Alto
Timothée Marcel – Violoncelle

Biographie

Orchestre National de Bretagne

Fondé en 1989, l’Orchestre National de Bretagne est le fruit d’une politique volontaire, réunissant au sein d’un même projet la Région Bretagne, la Ville de Rennes, le Ministère de la Culture, et les départements d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan.

L’Orchestre National de Bretagne, sous la direction musicale de Grant Llewellyn depuis 2015, se distingue dans le paysage orchestral français, par son ouverture d’esprit et sa volonté d’innover. À travers de nombreux projets transversaux, menés avec les acteurs culturels régionaux, nationaux et internationaux, l’ONB s’est affranchi des barrières de genres, de styles ou d’expressions, sans jamais délaisser son répertoire classique et sa quête d’excellence.

Acteur incontournable de la scène musicale de Bretagne, l’ONB s’est engagé aux côtés d’artistes bretons et celtes, ainsi qu’avec des artistes issus des musiques traditionnelles du monde entier, pour proposer des croisements audacieux et fertiles. Son intérêt pour le jazz en a fait l’un des orchestres les plus reconnus dans le domaine. L’ONB repousse sans cesse les limites de son expression, en créant des passerelles entre la musique et diverses disciplines artistiques et intellectuelles, telles que la danse, le cinéma, l’histoire, les arts visuels ou les sciences naturelles.

La curiosité de l’Orchestre National de Bretagne va de pair avec sa volonté de transmettre son patrimoine musical au-delà de la salle de concert. Des grandes villes aux plus petites communes rurales, il développe des projets artistiques et pédagogiques en direction de publics divers, permettant à l’Orchestre d’aller à la rencontre de près de 60 000 spectateurs et de 7 000 enfants chaque saison.

Depuis sa naissance il y a 30 ans, l’Orchestre s’est produit sur les scènes nationales et internationales. Sa discographie, riche de plus de 30 titres, lui a valu plusieurs récompenses et distinctions, notamment dans : Diapason Magazine, Télérama, Jazz Magazine, et les Victoires du Jazz. En 2017, l’ONB a été nommé "Artiste de l’Année" aux Victoires de la Bretagne.

En 2019, soucieux de conserver le lien avec ses homologues d’outre-Manche, par-delà l’horizon du Brexit, l’Orchestre National de Bretagne et le BBC National Orchestra of Wales se sont engagés dans un projet de coopération renforcée d’échange de pratiques et de programmes artistiques.

Ce travail acharné pour démocratiser la musique orchestrale et décloisonner son métier bénéficie de l’attribution, en octobre 2019, du label d’Orchestre National en Région, par le Ministère de la Culture.

Coproduction/Mentions
L’Orchestre National de Bretagne est financé par la Région Bretagne, le Ministère de la Culture – DRAC Bretagne, la Ville de Rennes, le Conseil Département d’Ille-et-Vilaine, avec le soutien du Conseil Départemental du Morbihan et de Rennes Métropole.

Crédit photo : Caroline Doutre
Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

A cœur et à cordes

Il est des pianistes qui naviguent entre les styles avec une aisance rare : Vanessa Wagner en fait partie. Portée par une curiosité sans limites, adepte de collaborations autant éclectiques qu’audacieuses, c’est à un dialogue insolite qu’elle nous convie ici. Entourée de quatre solistes de l’Orchestre National de Bretagne, elle réunit dans un même programme la musique minimaliste de Philip Glass et le romantisme complexe et riche de Johannes Brahms. Deux compositeurs, deux époques. Par son jeu riche en nuances et textures, par son aptitude à sonder, explorer, décortiquer les partitions pour en extraire la quintessence, elle tisse des rapprochements inattendus entre leur quintette pour piano et cordes, que 150 ans séparent. Tout en y insufflant une nouvelle beauté créatrice…


Avant le concert, explorez la musique minimaliste via un récital proposé par les élèves de la Villa Carmélie – Conservatoire de Saint-Brieuc.
En entrée libre, dès 19h, à La Bobine.

mardi 10 janv. 20:00