Chargement des événements

En 2012, Mié Coquempot crée le spectacle PH (présentée à La Passerelle en 2014) en puisant dans le répertoire musical de Pierre Henry. A l’issue de cette première collaboration, celui-ci exprime le désir de renouveler l’expérience tout en suggérant un processus de travail rare : composer sa musique à partir de la chorégraphie.
Avec Jérôme Andrieu, Mié Coquempot propose d’aborder le travail à partir de la notion de rythme, qu’elle considère comme un relief auditivement et/ou visuellement repérable dans une période de temps. Spectacle vivant, projection cinématographique, expérience de musique acousmatique et spatialisée, RHYTHM s’est composé pierre après pierre, dans un jeu de relation et de rapport : d’un mot à une figure ancestrale, d’un dessin de roche à une réponse musicale, d’une composition dansée induite à un film, ou encore d’une sonorisation vocale à une forme animiste, RHYTHM se veut comme une expérience chorégraphique panoramique, un périple dans lequel l’Homme se confronte à son temps et à son monde.

«La musique de Pierre Henry me transporte à la fois viscéralement et intellectuellement. J’y vois le miroir de la vie et du monde, avec ses caractères, ses mystères, ses interrogations, ses drames et ses joies. Son jeu de composition m’impressionne par son ambition à chaque fois renouvelée, la complexité des structures, sans oublier la qualité exceptionnelle des sons. Son monde harmonique aussi riche soit-il est issu d’un langage académique. Par ce langage, il me semble pouvoir comprendre et goûter les détails de sa musique. Selon l’œuvre, il convoquera la grandeur, l’humour, l’élégance, l’animalité, la poésie, les chaos, l’esprit… les esprits !»
Mié Coquempot

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Mié Coquempot

Mié Coquempot a étudié plusieurs techniques de danses à Genève dès 1976. Parallèlement, elle se forme au piano et à la théorie musicale au Conservatoire de Genève. Elle fait un passage à la Julliard School à New-York en 1989. Débutant sa carrière en 1990, elle a dansé dans les compagnies de Rheda Benteifour, Odile Duboc, Peter Goss, Daniel Larrieu, Serge Ricci. Elle a également travaillé avec William Forsythe, Simon Frearson, Prue Lang et Armando Menicacci. Dès 1995, elle entreprend un travail personnel de chorégraphie qui l’amène à fonder en 1998 la compagnie K622. Actuellement la compagnie est en résidence au Théâtre Paul Eluard de Bezons – Scène Conventionnée pour deux saisons de 2014 à 2016. Aujourd’hui, K622 est fort d’un répertoire d’une trentaine de créations créées et tournées en France et à l’étranger. Les dernières créations de groupe de la compagnie sont Journal de corps avec le compositeur Pascal Contet et PH avec le compositeur Pierre Henry. Aimant les échanges et partages, Mié participe régulièrement à des œuvres collaboratives en tant qu’auteur/interprète et dans le cadre de K622, elle invite régulièrement des plasticiens, cinéastes, vidéastes, musiciens et/ou compositeurs à collaborer à la création d’une chorégraphie. Les collaborations marquantes de ce goût du partage sont en musique, Ryoji Ikeda, Samon Takahashi, Permagnus Lindborg, Pascal Contet, Aurélien Richard et Pierre Henry, en arts plastiques Natacha Nisic, Frédéric Lormeau, en design d’interaction Cyrille Henry et Jean-Marie Boyer. Aussi, depuis 2005, l’ensemble 2e2m et K622 sont partenaires pour l’interprétation des partitions acoustiques. Mié est régulièrement invitée en tant que professeure ponctuelle dans différents centres de formation, conservatoires et compagnies. Elle donne des stages en France et à l’international. En 2014/2015, elle enseignera à la Ménagerie de Verre et tiendra le cours « corps en jeu et chorégraphie » à Science-Po Paris. Elle tâche d’échanger et de débattre sur tout ce qui concerne l’art chorégraphique, de l’artistique au politique. Prix 1993_ Médaille d’or et Prix Nijinsky au Concours International de Danse de Nagoya 1994_ Médaille de la Fondation Nijinsky 2002_ Lauréate de la Villa Kujoyama à Kyoto - en collaboration avec Jérôme Andrieu pour le projet TRACE

Presse / Critiques

Coproductions / Mentions légales

Production : Vénus Castro / ArtColl
Coproduction : La Passerelle, Scène Nationale de Saint-Brieuc ; Le Théâtre Paul Eluard Scène Conventionnée de Bezons ; CDC Toulouse - Midi-Pyrénées ; Le Manège de Reims Scène Nationale ; Arsenal - Metz en Scènes. Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France IDF - Ministère de la Culture et de la Communication - au titre l’aide au projet (2014) - de l’aide complémentaire (2015) ; du Conseil Général du Val d’Oise ; d’Arcadi Île-de-France ; du CDC Atelier de Paris – Carolyn Carlson. Et avec l’aide de L’échangeur - CDC Picardie - dans le cadre de
« Studio Libre ».
La compagnie K622 est en résidence de création au Théâtre Paul Eluard de Bezons, scène conventionnée.

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Rhythm

Mié Coquempot
Jérôme Andrieu
Pierre Henry

17€ avec abonnement (réduit : 10€)
23€ sans abonnement (réduit : 12€)
GENRE :
HORAIRE :
20:30
DURÉE :
1h10 / à partir de 10 ans
Théâtre Louis Guilloux
Placement numéroté

DISTRIBUTION

Chorégraphie, film & Interprétation : Mié Coquempot & Jérôme Andrieu
Création musicale : Pierre Henry
Lumières : Sylvie Garot

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.