Chargement des événements

Bernard Lotti du Théâtre de l’Instant l’annonce d’emblée : « En quête de Molière, notre spectacle sera amoureux et critique » et fait le rêve d’un théâtre ouvert, libre et audacieux. Passionné et curieux de Molière, il va en explorer tous les territoires jusqu’aux chemins les plus déroutants et en questionner les ambiguïtés : son impertinence mais aussi parfois sa docilité toute courtisane, son attention aux discours raisonnables, voire conservateurs, car  rien de ce qui est humain ne lui est étranger.
Le Théâtre de l’Instant nous invite à emprunter un chemin des écoliers et à entrer à l’école des filles au carrefour de la vie : droit à l’amour ou mariage pour toutes ? Nous pénétrons bientôt dans le salon des femmes avides de savoir : que ce soit ici, maintenant, là-bas ou au XVIIe siècle, est-ce toujours pareil ? Alors même que chacun admet que cela est injuste – et que « les femmes ont bien des qualités ! » – comment une société régie par des hommes construit-elle insidieusement de délicates prisons et des plafonds de verre infracassables pour les femmes ?
Mais celles qui veulent s’élever pour s’évader seront souvent suspectées, ridiculisées.
Explorant de savoureux textes du XVIIe siècle, la troupe de dix comédiens éclaire Molière par l’Histoire mais ne fait pas d’histoires pour le jouer avec générosité.


Télécharger le dossier pédagogique 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Bernard Lotti

Acteur et metteur en scène, Bernard Lotti, crée le Théâtre de l'Instant en 1977. Deux ans plus tard la compagnie décide de fonctionner en société coopérative. Parmi la cinquantaine de créations montées jusqu'à aujourd'hui, des auteurs classiques (par exemple, les deux trilogies Molière, en 1983 et 1991, parfois jouées en Nuit Molière ou bien Les Bonnes à tout faire de Goldoni dans une nouvelle traduction de Myriam Tanant en 2001)mais aussi de nombreuses pièces contemporaines. Ainsi, Chroniques Romaines d'Alfonso Sastre (une création mondiale) ; les créations françaises de : Port d'Eaux Mortes d'après la nouvelle de Mac Orlan (Prix Régional à la création) ; Éléments moins performants de Peter Turrini (Prix Spécial du Jury des Rencontres Charles Dullin en 1992) ; Allers et Retours d'Odön von Horvath (1994) ; Le Haut-de-Forme de Eduardo De Filippo (1996) ; ou bien encore Pulcinella de Manlio Santanelli (2004). Accueilli par de nombreux théâtres dans toute la France, Homme et Galant Homme du napolitain Eduardo De Filippo a été joué plus d'une centaine de fois de décembre 1999 à mai 2002 ; viennent ensuite Tango viennois de l'autrichien Peter Turrini, puis une nouvelle mise en scène du Bastringue de Karl Valentin. Après la conception originale d’Ombres de la Pluie en octobre 2005, Bernard Lotti retrouve, avec Petite Suite Napolitaine, Eduardo De Filippo et en profite pour faire découvrir Peppino De Filippo et le romain de l'étape, Achille Campanile. Après Luna rossa en 2011, il met en scène en 2013 Casimir et Caroline d’Odön von Horvath coproduit par le Quartz dans le cadre du festival des Humanités à Brest. En 2015, il crée L'instant Molière puis  reprendra Tango viennois de Peter Turrini en octobre à Paris.

Coproductions / Mentions légales

Coproduction : La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc ; Le Quartz, scène nationale de Brest ; Le Théâtre de Morlaix.

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

L’instant Molière

Bernard Lotti
Théâtre de l’Instant

Seances scolaires Lun 12 à 14h00, Mar 13 à 14h00
17€ avec abonnement (réduit : 10€)
23€ sans abonnement (réduit : 12€)
GENRE
HORAIRE
20:30
Petit théâtre
Placement numéroté

DISTRIBUTION

Choix des textes et adaptation : Bernard Lotti, assisté de Laurent Lotti et de Jacques Casari
Mise en scène : Bernard Lotti
Scénographie : Jean-Marie Oriot et Bernard Lotti
Peintre-décorateur : Jean-Marie Oriot
Création lumières : Bruno Fournel
Régie lumières : Maude Raymond
Costumes : Marion Laurans,

assistée de Laurence Frabot
Comédiens : Marieke Breyne, Marilyn Leray, Elizabeth Paugam, Emmanuelle Ramu, Margot Segreto, Yassine Harrada, Jean François Lapalus, Bernard Lotti, Tristan Rosmorduc, Moanda Daddy Kamono
Habilleuse : Laurence Frabot

 

Spectacle créé en juillet 2015

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.
Chères spectatrices, chers spectateurs, chers partenaires,

Avant tout sachez que vous nous manquez, et que nous espérons que vous vous portez bien.
Il est compliqué de trouver aujourd’hui des certitudes à partager avec vous, mais il y en a au moins deux.

Commençons par exprimer notre immense gratitude envers celles et ceux qui sont mobilisé.e.s pour lutter contre les effets sanitaires de cette pandémie mais aussi pour nous permettre de conserver d’essentiels repères dans nos vies quotidiennes. Et souhaitons que cette reconnaissance ne reste pas conjoncturelle.
Partageons également la réelle solidarité qui s’affirme dans notre secteur d’activité. Alors que d’ordinaire nous courons en permanence après le temps, depuis quelques semaines les échanges avec les équipes artistiques, avec les partenaires publics, avec les collègues d’autres structures, se font plus longs, pour mettre en commun nos réalités, nos questionnements et inventer des réponses solidaires à cette crise sans précédent. Comme tous les domaines d’activité, le spectacle vivant connait des travailleurs précaires et à ce titre, il nous faut notamment être attentifs à la situation des artistes et techniciens intermittents ainsi que des auteurs.

Quant aux incertitudes du moment, elles sont légion et souvent vertigineuses.
Le questionnement qui nous lie à vous a tout de même un aspect réjouissant puisqu’il concerne la date de nos retrouvailles. Dans l’immédiat nous avons décidé d’annuler la totalité des représentations prévues jusqu’à la fin de la saison 19/20. Ce n’est pas une décision joyeuse, au mieux qualifions-la de pragmatique : elle nous permet depuis plusieurs jours de travailler sereinement avec les équipes artistiques concernées pour envisager autant que possible de décaler les spectacles annulés. Nous vous dirons prochainement quelles représentations sont reportées à l’automne et quelles modalités de report ou de remboursement de vos places nous mettrons en œuvre. D’ici là, conservez vos billets.

Avant la pause estivale, nous espérons vous présenter la saison 20/21 actuellement en cours de finalisation. Sous une forme qu’il nous reste à inventer…
La Passerelle est aujourd’hui fermée au public pour une durée indéterminée et nous poursuivons notre activité à distance de manière très partielle. Mais sachez que dès sa réouverture, nous serons plus que jamais mobilisé.e.s pour continuer à mettre en œuvre au plus près de vous notre engagement artistique, citoyen et professionnel.

A très bientôt !

Guillaume BLAISE et l’équipe de La Passerelle