LAMENTA

Koen Augustijnen & Rosalba Torres Guerrero

Danse Tout public tarif plein : 18 €
tarif réduit : 12 €
tarif solidaire : 6 €
Théâtre Louis Guilloux 1h15 Mobilité réduite Malentendant
Distribution

Concept et chorégraphie : Koen Augustijnen & Rosalba Torres Guerrero

Avec : Lamprini Gkolia, Christiana Kosiari, Konstantinos Chairetis, Petrina Giannakou, Dafni Stathatou, Athina Kyrousi, Taxiarchis Vasilakos, Alexandros Stavropoulos & Spyridon ‘Stak’ Christakis

Direction artistique musicale et chants : Xanthoula Dakovanou

Environnement sonore : Sam Serruys
Dramaturgie : Guy Cools et Georgina Kakoudaki
Costumes : Peggy Housset
Lumière : Begoña Garcia Navas
Régie et gestion technique : Michel Delvigne

Musique - Invités Magic Malik (flute, voice) & Nikos Filippidis (clarinet)
avec : Kleon Andoniou (guitarre électrique; chant), Solis Barkis (percussions), Dimitris Brendas, (clarinet, kaval), Xanthoula Dakovanou (chant), Lefkothea Filippidi (chant), Kostas Filippidis (lute), Stefanos Filos (violon), Avgerini Gatsi (chant), Panagiotis Katsikiotis, (drums), Dimitris Katsoulis (violon), Ourania Lampropoulou (santouri), Antonis Maratos (electric bass, contrebass), Alexandros Rizopoulos (percussions, chants) & Thanassis, Tzinas (chants)
Enrégistrements au Studio Syn ENA - Athènes par Giorgos Korres
Mixing Giorgos Dakovanos, et (10) mixing Yannis Tavoularis
Mastering Yannis Christodoulatos, Sweetspot Studios, Athens
Production musicale par MOUSA, Athènes (GR) www.musamusic.gr
Enrégistrements et mixing au DGP Studio - Ostende par Sam Serruys

Administrateur : Herwig Onghena
Production & gestion tournée : Nicole Petit

Biographie

Siamese Cie est le nouveau nom artistique de Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero. Cela fait plus de 20 ans que le duo fait partie du paysage belge et international de la danse.

Avec cette toute jeune compagnie, ils consolident ainsi cette histoire partagée au fil des projets artistiques. C’est avec cette envie de s’enrichir au contact des autres qu’ils sont artistes associés à La Comédie depuis janvier 2019. Outre un travail amorcé pour leur prochaine création, ils ont déjà entrepris plusieurs projets sur le territoire la saison dernière, notamment auprès de détenus, de danseurs semi-professionnels et professionnels, d’associations de quartier, en lien avec leur dernière spectacle (B), pièce pour 3 boxeurs et 7 danseurs contemporaines. Ils sont aussi à l’origine d’un nouveau cycle de rencontres intitulé ‘Ça vous regarde’ pour lesquelles ils sont les intervieweurs d’artistes qui se dévoilent à partir de séquences de films, d’émissions de télévision et de documentaires.


Koen Augustijnen

Koen Augustijnen, de son côté, rejoint en 1991 les ballets C de la B, d’abord comme danseur dans des pièces d’Alain Platel comme Bonjour Madame, La Tristeza Complice et puis comme chorégraphe permanent de la compagnie en 1997, ou il a créé 8 spectacles qui ont tournés souvent en France comme par exemple bâche, Import-Export et Ashes. En 2013, il choisi de mener un parcours en freelance. D'abord Badke en 2013 au KVS. Également en 2013, il crée Gudirr Gudirr. Une collaboration unique en Australie avec la danseuse ‘aborigène’ Dalisia Pigram pour la compagnie Marrugeku dont le travail est concentré vers une danse interculturelle innovative. ll est invité entre autres au Staatstheater d’Oldenburg en 2014, puis en 2015 au Konzert Theater de Bern, il a aussi collaboré avec le metteur en scène Ivo van Hove à Amsterdam et avec le Maqamat Dance Theatre à Beyrouth.

Rosalba Torres Guerrero


Rosalba Torres Guerrero fait sa formation de danseuse au Conservatoire de Genève jusqu’à son entrée dans le CNDC l’Esquisse à Angers. En 1995-96, elle commence sa carrière professionnelle chez Philippe Decouflé avec la création de Décodex. Après une passage à la compagnie du Deutsches Nationaltheater de Weimar sous la direction d’Ismaël Ivo, elle débute en 1997 une longue aventure de presque 9 ans avec la compagnie Rosas d’Anne Teresa de Keersmaecker pour entre autres les créations célèbres Drumming et Rain. En 2015, elle rejoint Les ballets C de la B d’Alain Platel, pour quatre spectacles marquants, VSPRS, Pitié, Out of Context et C(h)oeur. Rosalba joue en allemand et danse, au Schauspielhaus de Hambourg, le rôle de Cassandre, dans les créations Troyennes et Die Rasenden de Karin Beier. En 2011, les ballets C de la B produise Pénombre son premier projet personnel, un duo danse-vidéo et Yann Le Quellec la choisit pour le rôle principal du film atypique Je sens le beat qui monte en moi. Puis elle danse dans quatre productions de Krzysztof Warlikowski, où elle a été très remarquée dans Phèdre(s) au Théâtre de l'Odéon in Paris.

En 2011, elle crée Pénombre, un solo de danse en collaboration avec le vidéaste Lucas Racasse, (production les ballets C de la B). Ensemble avec Koen Augustijnen et Hildegard Devuyst, elle crée Badke. In 2017, elle travaille avec Koen au Staatstheater Mainz pour la création de Hochzeit (2017) et (B) en 2019, avec Siamese Cie. Elle a créé Long Past pour 6 danseurs du Bodhi Project, Salzburg.

Coproduction/Mentions
Production : Siamese Cie en collaboration avec La Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale.

Coproducteurs : La Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale, Festival d’Avignon, Athens and Epidaurus Festival, La Villette Paris, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Charleroi Danse, Le Maillon / SN Strasbourg & Pôle Sud / CNDC Strasbourg, Le Manége / SN Maubeuge, TPE Bezons, Ruhrfestspiele Recklinghausen, MARS Mons Arts de la Scène, Arsenal Cité musicale-Metz, Duncan Dance Research Center Athens,

Avec le soutien de Belgian Tax Shelter, la ville de Gand et DRAC Auvergne- Rhône-Alpes

Crédit photo : Héloïse Faure
La presse en parle

"Comme dans une fête qui ne compte pas les heures jusqu’au bout de la nuit, Lamenta progresse entre pics d’excitation et chutes émotionnelles." Le Monde

"À travers cet univers sonore ou encore ces costumes noirs et blancs dont les drapés rappellent délicatement les tenues traditionnelles, la culture hellénique irrigue bel et bien le spectacle." La Croix

"En une heure, la danse emporte tout." Le Figaro

Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

L’Odyssée terrienne

Une fête pour consoler ceux qui restent et donner la force à celui ou celle qui part : c’est dans ces « miroloï » traditionnels des montagnes de l’Épire, au nord de la Grèce, que Koen Augustijnen & Rosalba Torres Guerrero ont découvert une danse de groupe réparatrice. Main dans la main, pieds frappant la terre, la communauté y dit sa peine de voir un de ses membres partir, qu’il s’agisse d’un deuil, d’un mariage ou d’un exil.

S’inspirant de cette expérience collective, neuf danseurs et danseuses contemporains grecs traversent les étapes de la séparation pour conduire vers une ivresse libératrice et dessinent un rituel ancré dans le présent.

Bombe à déflagration lente, Lamenta transporte par son intensité physique et émotionnelle forte. En osmose avec la danse, la composition musicale s’hybride et se métisse, glisse sous influence post rock, et donne à voir ce que « faire société » aujourd’hui pourrait être.

lundi 14 nov. 20:00