Chargement des événements

A la source, il y a un conte de Grimm qui commence par « Il était une fois » et se termine par « Ils s’embrassèrent et vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours », un conte particulièrement ordinaire. Et puis il y a ce qu’en fait Maurice Maeterlinck, un conte particulièrement extraordinaire, mais réellement terrifiant. Pascal Kirsch puise à ce dernier sans renier le premier, mais sans fin heureuse…. Angoisse, maladie, orages et poisons sont ce que l’union des deux personnages déchaîne. La princesse Maleine, déterminée à s’unir au prince Hjalmar qu’on lui a refusé, endure sans ciller l’enfermement, la faim, la perte de ses parents pour que l’accomplissement venu, la terreur se répande. Et comme un pôle contraire, la reine Anne, passionnée et désireuse, distille des forces aussi dangereuses qu’inéluctables… Moteur pour tous, l’amour entraîne chacun à se perdre et est un sujet pour Pascal Kirsch qui s’empare de ce drame au réalisme magique.

Conseillé à partir de 15 ans

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Pascal Kirsch

Formé comme comédien au conservatoire de Tours puis à l’école Parenthèses de Lucien Marchal, Pascal Kirsch joue d’abord sous la direction de Marc François. Très vite, il se place de l’autre côté du plateau et assiste les metteurs en scène Bruno Bayen, Thierry Bedard et, au cours de stages, Claude Régy. Il monte son premier spectacle, en 2001, "Le Chant de la Meute" à partir de textes de Büchner et de Celan. En 2003, il fonde au Mans, avec Bénédicte Le Lamer, la compagnie pEqUOd qu'il dirige jusqu ’en 2010, créant entre autres "Tombée du jour", "Mensch" et "Et hommes pas". Pascal Kirsch dirige ensuite Naxosautres Tombée du jour, Mensch et Et hommes pas". Pascal Kirsch dirige ensuite Naxos-Bobine, un lieu pluridisciplinaire à Paris. De 2014 2016, il fait partie du Collectif des quatre chemins, terrain d’expérimentation et de laboratoire hors production initié par le Centre dramatique national La Commune expérimentation et de laboratoire hors production initié par le Centre dramatique national La Commune d’Aubervilliers. En 2015, il met en scène le poème dramatique de Hans Aubervilliers. En 2015, il met en scène le poème dramatique de Hans Aubervilliers. En 2015, il met en scène le poème dramatique de Hans Aubervilliers. En 2015, il met en scène le poème dramatique de Hans Henny Jahnn "Pauvreté, Richesse, Homme et Bête". Il intervient dans des écoles – Théâtre national de Bretagne à Rennes, Ensad Montpellier et l’Esad de Paris dont il a signé la mise en scène sortie promotion 2016. Son dernier Esad de Paris dont il a signé la mise en scène sortie promotion 2016. Son dernier Esad de Paris dont il a signé la mise en scène sortie promotion 2016. Son dernier Esad de Paris dont il a signé la mise en scène de sortie de promotion 2016. Son dernier spectacle La Princesse Maleine de Maurice Maeterlinck a été créé au Festival d'Avignon en juillet 2017.

Coproductions / Mentions légales

Production : Compagnie Rosebud
Coproduction : MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; Festival d’Avignon ; MC2: Grenoble ; La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc ; Le Parvis, scène nationale de Tarbes ; L’Equinoxe, scène nationale de Châteauroux ; Centquatre-Paris ; Collectif 2 Plus
Avec le soutien de : la DRAC Ile-de-France, de la Région Ile-de-France, de la SPEDIDAM, du Fonds d’Insertion pour les Jeunes Comédiens de l’ESAD - PSPBB, de La Maison Louis Jouvet / ENSAD LR, d’Arcadi Ile-de-France
Avec l’aide de la Fabrique des Arts - Théâtre 71 scène nationale de Malakoff, du Théâtre Louis Aragon scène conventionnée danse de Tremblay-en-France, du Théâtre de L’Echangeur de Bagnolet, de Canal 93
Remerciements Jean-Pierre Baro, Elisabeth Carecchio, Camilla Saraceni

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

La Princesse Maleine

Maurice Maeterlinck
Pascal Kirsch

17€ avec abonnement (réduit : 10€)
23€ sans abonnement (réduit : 12€)
GENRE
HORAIRE
20:30
DURÉE
2H20
Théâtre Louis Guilloux
Placement numéroté

DISTRIBUTION

Texte : Maurice Maeterlinck

Conception et mise en scène : Pascal Kirsch

Avec : Bénédicte Cerutti, Arnaud Chéron, Richard Comte, Cécile Coustillac, Mattias De Gail,  Victoire Du Bois, Vincent Guédon, Loïc Le Roux, François Tizon, Florence Valéro, Charles-Henri Wolff

Scénographie et costumes : Marguerite Bordat et Anaïs Heureaux

Scénographie pour la reprise : Christian Tirole et Pascal Kirsch

Collaboration costumes : Charlotte Winter et Gwladys Duthil assistées de Louise Douet Sinenberg

Création lumières et régie lumières : Nicolas Ameil

Création vidéo : Sophie Laloy

Cadre, étalonnage Mathieu Kauffmann

Régie vidéo: JulienReis

Bande originale : Richard Comte

Régie générale et son : Pierre Damien Crosson

Régie plateau : Christian Tirole

Conseils chorégraphiques : Cécile Laloy

Production, diffusion : Marie Nicolini

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.
Chères spectatrices, chers spectateurs, chers partenaires,

Avant tout sachez que vous nous manquez, et que nous espérons que vous vous portez bien.
Il est compliqué de trouver aujourd’hui des certitudes à partager avec vous, mais il y en a au moins deux.

Commençons par exprimer notre immense gratitude envers celles et ceux qui sont mobilisé.e.s pour lutter contre les effets sanitaires de cette pandémie mais aussi pour nous permettre de conserver d’essentiels repères dans nos vies quotidiennes. Et souhaitons que cette reconnaissance ne reste pas conjoncturelle.
Partageons également la réelle solidarité qui s’affirme dans notre secteur d’activité. Alors que d’ordinaire nous courons en permanence après le temps, depuis quelques semaines les échanges avec les équipes artistiques, avec les partenaires publics, avec les collègues d’autres structures, se font plus longs, pour mettre en commun nos réalités, nos questionnements et inventer des réponses solidaires à cette crise sans précédent. Comme tous les domaines d’activité, le spectacle vivant connait des travailleurs précaires et à ce titre, il nous faut notamment être attentifs à la situation des artistes et techniciens intermittents ainsi que des auteurs.

Quant aux incertitudes du moment, elles sont légion et souvent vertigineuses.
Le questionnement qui nous lie à vous a tout de même un aspect réjouissant puisqu’il concerne la date de nos retrouvailles. Dans l’immédiat nous avons décidé d’annuler la totalité des représentations prévues jusqu’à la fin de la saison 19/20. Ce n’est pas une décision joyeuse, au mieux qualifions-la de pragmatique : elle nous permet depuis plusieurs jours de travailler sereinement avec les équipes artistiques concernées pour envisager autant que possible de décaler les spectacles annulés. Nous vous dirons prochainement quelles représentations sont reportées à l’automne et quelles modalités de report ou de remboursement de vos places nous mettrons en œuvre. D’ici là, conservez vos billets.

Avant la pause estivale, nous espérons vous présenter la saison 20/21 actuellement en cours de finalisation. Sous une forme qu’il nous reste à inventer…
La Passerelle est aujourd’hui fermée au public pour une durée indéterminée et nous poursuivons notre activité à distance de manière très partielle. Mais sachez que dès sa réouverture, nous serons plus que jamais mobilisé.e.s pour continuer à mettre en œuvre au plus près de vous notre engagement artistique, citoyen et professionnel.

A très bientôt !

Guillaume BLAISE et l’équipe de La Passerelle