Chargement des événements

Comme dans « Scènes de la vie conjugale », « Infidèles » raconte la fin d’un couple, en le centrant autour du thème de la trahison. À l’origine du spectacle, il y a le scénario écrit par Ingmar Bergman, et aussi le film du même nom – au singulier – réalisé par Liv Ullmann. Si la figure et la vie personnelle de l’auteur sont extrêmement présentes et impliquées dans ses écrits – mais rarement de manière explicite –, dans « Infidèles », c’est Bergman lui-même qui apparaît. Son éternel questionnement sur les femmes, le couple, l’amour, la sexualité, les relations homme / femme est toujours là. Mais en changeant le point de vue. Parce que tout est perçu là du côté de l’épouse, qui est aussi l’infidèle. Avec cette simplicité, cette justesse du ton, cette respectueuse mise en abyme des mots de Bergman, les collectifs Tg Stan et de Roovers savent très justement restituer sur scène l’ambiguïté de l’atmosphère bergmanienne. On se souvient du succès de « My dinner with André » (juin 2007) par ce même collectif flamand qui bouscule le théâtre depuis 25 ans : ils sont libres, drôles et irrévérencieux.

Conseillé à partir de 15 ans

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Tg Stan

La compagnie de théâtre Tg STAN, l’acronyme de Stop Thinking About Names, est le collectif de théâtre autour de Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen, qui se sont rencontrés à la fin des années 80 au Conservatoire à Anvers. C’est aussi là que le collectif a régulièrement travaillé avec, entre autres, Matthias de Koning de Maatschappij Discordia, qui leur a fait découvrir une autre conception du théâtre, moins dogmatique. Le collectif opère à partir du principe démocratique qui veut que tout le monde participe à toutes les décisions, aux choix des textes, du décor, de l’éclairage, et même des costumes et des affiches. tg STAN donne une place centrale au comédien et croit dur comme fer au concept du comédien souverain, qui est aussi bien interprète que créateur. Les répétitions ne se déroulent pas de façon conventionnelle : la plus grande partie du processus de répétition a lieu autour de la table. Dès que le choix d’un texte est fixé, celui-ci est adapté et retravaillé, reformulé, afin de produire un nouveau texte de jeu, propre au collectif. Les artistes ne montent finalement sur scène qu’à peine quelques jours avant la première de la pièce, mais le spectacle ne prend réellement corps que dès l’instant où il est joué devant un public. tg STAN croit résolument à la force « vive » du théâtre : un spectacle n’est pas une reproduction d’une chose apprise, mais se crée chaque soir à nouveau, avec le public. Voilà pourquoi un spectacle de tg STAN n’est jamais un produit achevé, mais plutôt une invitation au dialogue.
tg STAN opte délibérément pour du théâtre de texte et peut se prévaloir d’un répertoire riche et varié, qui fait la part belle aux œuvres d’auteurs dramatiques classiques comme Tchekhov, Gorki, Schnitzler, Ibsen, Bernhard ou Pinter. La démarche consiste à dépoussiérer des textes de l’histoire du théâtre et à les transposer dans l’ici et maintenant à travers leur relecture et en les situant dans un contexte contemporain. Outre les grands classiques, tg STAN choisit souvent aussi des textes d’auteurs contemporains, comme récemment encore en montant une pièce de Yasmina Reza, ou passe commande à des auteurs, comme Willem de Wolf, Oscar Van den Boogaard ou Gerardjan Rijnders, entre autres. Le choix peut cependant aussi se porter sur des collages de textes, en partant aussi bien de textes de théâtre que de nouvelles, de sketches, de scénarios de films, de traités de philosophie et de romans. tg STAN part de la conviction que le théâtre n’est pas un art élitaire, mais plutôt une réflexion critique sur la façon dont chacun de nous se positionne dans la vie, sur nos croyances, nos préoccupations, nos indignations. Le répertoire mondial offre, comme nul autre, une idée de la condition humaine et des clés pour mieux saisir la complexité de notre monde. tg STAN recherche dans ce cadre le paradoxe de la comédie : l’humour et la légèreté rendent souvent la tragédie plus tangible et plus intense.
Chaque comédien de tg STAN fait partie du collectif, mais trace également son propre parcours. Outre la quête d’affinités communes, le collectif veille aussi à laisser de la place à son besoin de rencontres et d’échanges avec des comédiens invités ou d’autres compagnies. Précédemment, tg STAN a souvent collaboré avec Maatschappij Discordia (NL), Dood Paard (NL), de Koe (BE), Olympique Dramatique (BE) et Rosas (BE).
tg STAN n’occupe pas seulement une place tout à fait spécifique dans le paysage théâtral néerlandophone, mais est entre-temps régulièrement à l’affiche à l’étranger aussi : au cours des vingt dernières années, le collectif a constitué un vaste répertoire de spectacles en langues étrangères et effectue de grandes tournées à travers l’Europe (France, Espagne, Portugal, Norvège), et intercontinentales aussi (Tokyo, Rio de Janeiro, New York, Québec), tant avec des versions en langues étrangères de leurs spectacles créés en néerlandais qu’avec des créations en français ou en anglais à l’étranger.

de Roovers
de Roovers est un collectif de théâtre anversois composé de quatre acteurs et créateurs de théâtre. Ils travaillent sans metteur en scène et chaque processus de création implique une recherche commune de et sur l’histoire choisie. Les acteurs optent pour le théâtre de texte et adaptent le répertoire classique de, entre autres, Shakespeare, Tchékhov et Eschyle, ou d’auteurs contemporains comme Paul Auster et Judith Herzberg. Par ailleurs, ils font aussi du théâtre pour enfants ou du théâtre musical.
Le collectif a vu le jour en 1994 quand Robby Cleiren, Sara De Bosschere, Luc Nuyens et Sofie Sent terminent leur formation théâtrale au Conservatoire d’Anvers. Le photographe et scénographe Stef Stessel, qui fait partie du trajet des Roovers depuis le début, marque lui aussi de son sceau le style typique des Roovers.

Site Web : https://www.stan.be/

Coproductions / Mentions légales

Production : Tg Stan & de Roovers
Coproduction : Festival D’Automne, Paris ; Théâtre de la Bastille, Paris ; Théâtre Garonne, Toulouse.

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Infidèles

Ingmar Bergman /
Tg Stan & de Roovers

17€ avec abonnement (réduit : 10€)
23€ sans abonnement (réduit : 12€)
HORAIRE :
20:30
DURÉE :
1H20
Théâtre Louis Guilloux
Placement numéroté

DISTRIBUTION

Texte : Ingmar Bergman

De et avec : Ruth Becquart, Robby Cleiren, Jolente De Keersmaeker et Frank Vercruyssen

Costumes : An D'Huys

Lumières : Stef Stessel

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.