Emel

Musique Tout public tarif normal : 15 €
tarif réduit : 9 €
tarif solidaire : 6 €
Théâtre Louis Guilloux Mobilité réduite Malvoyant
Biographie

Elle est la voix magnifique qui incarna la révolution de jasmin en 2011. Quand l’épidémie du coronavirus a frappé, Emel se trouvait dans sa maison d’enfance, en famille, à Tunis. Loin, très loin, de son foyer new-yorkais. Équipée uniquement d’un ordinateur portable, d’un magnétophone et d’une guitare classique prêtée par un fan local via Facebook.
Munie de fait du strict minimum pour faire de la musique, mais néanmoins galvanisée par ses retrouvailles, ses racines, ses souvenirs, sa famille te sa ville, Emel a créé seule «The Tunis Diaries». Un retour aux sources, une exploration, ainsi qu’une réflexion spontanée et complexe sur sa relation avec sa patrie.

Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

Mémoires d’une jeune fille douée 

En 2011, le titre Kelmti Horra (Ma parole est libre) avait fait de son auteure-interprète une des égéries de la révolution de jasmin. Presque 10 ans et 4 albums plus tard, dont le précédent, The Tunis Diaries, avait été enregistré dans la maison de son enfance durant le confinement, Emel Mathlouthi nous offre pour ce nouvel opus un petit bijou de sensibilité et d’émotion brute.

Sur scène, l’artiste engagée privilégie une mise en scène épurée, à l’image de son album acoustique, pour nous plonger au cœur de son intimité. Au son des cordes, voguant de l’arabe à l’anglais, son chant exceptionnel rend un hommage sincère à ses racines et souvenirs adolescents, dans une bouleversante mise à nu. Ou quand le dépouillement touche au sublime.