Comme un symbole

Alexandre Fandard

Danse Tout public tarif unique : 6 € Petit théâtre 22 min
Distribution

Chorégraphie, mise en scène, création sonore et interprétation : Alexandre Fandard

Création lumière : Chloé Seiller
Spatialisation sonore : Rodrig De Sa

Biographie
Alexandre Fandard

Alexandre Fandard appréhende la danse comme peintre et se définit comme un plasticien des arts vivants. Il travaille en tant qu’interprète avec le metteur en scène Brett Bailey pour Exhibit B puis avec le chorégraphe Radhouane El Meddeb pour Heroes - Prélude et l’artiste pluridisciplinaire Olivier de Sagazan pour sa dernière création « La messe de l’âne ». L’artiste signe sa première pièce chorégraphique, Quelques-uns le demeurent, en 2017 en résidence au CENTQUATRE-PARIS, avec laquelle il rafle trois prix dont celui de la première édition de FoRTE. En 2020, il crée sa seconde pièce nommée « Très loin, à l’horizon », un duo interprété avec la chorégraphe Leïla Ka. Cette deuxième pièce confirme la force plastique et signifiante de l’écriture d’Alexandre qui est également peintre abstrait. Depuis 2019, il est artiste associé au Théâtre de l’Étoile du Nord où il travaille à sa troisième pièce prévue pour 2022, un nouveau solo intitulé « Comme un symbole » traitant de la figure du banlieusard. Le jeune chorégraphe est soutenu par des partenaires étrangers et Français : Centquatre-Paris, L’Espace 1789, La Villette, La Passerelle - Scène nationale ( Saint-Brieuc ) , CDCN La Briqueterie, l’institut Français, Fabbrica Europa...

Coproduction/Mentions
Production : Compagnie Al-Fa
Coproductions : Centquatre- Paris L’Étoile du Nord La Passerelle, scène nationale de St-Brieuc La Briqueterie - CDCN L’Espace 1789 La Villette DANSES À TOUS LES ÉTAGES - TREMPLIN SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS / Cie 29x27 Festival Hip Opsession - Pick Up production Karukera Ballet

Soutiens : Théâtre de Vanves Festival TRENTE TRENTE Festival Fabbrica Europa Collectif 12 Festival Masdanza

Crédit photo : Cie Al-Fa
Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

Y a-t-il figure plus caricaturée que le jeune de banlieue ? Racaille ou dealer, radicalisé ou branleur, il est à la fois objet de fantasme médiatique et cible politique. Alexandre Fandard a grandi en Seine-et-Marne, avant de devenir danseur et plasticien autodidacte. Casquette vissée sur la tête, jogging, bras volubiles, il se joue des stéréotypes du mec de banlieue, dont il intériorise les stigmates. Il le réhabilite, l’agite, le densifie sous nos yeux, dans un solo au cordeau, sensible et acéré.