ceux-qui-vont-contre-le-vent

Nathalie Béasse

Arts visuels / Danse / Théâtre Dès 12 ans tarif plein : 18 €
tarif réduit : 12 €
tarif solidaire : 6 €
Théâtre Louis Guilloux 1h30 Mobilité réduite
Distribution

Conception, mise en scène et scénographie : Nathalie Béasse

Avec : Mounira Barbouch, Estelle Delcambre, Karim Fatihi, Clément Goupille, Stéphane Imbert, Noémie Rimbert, Camille Trophème.

Lumière : Natalie Gallard
Musique : Julien Parsy
Régie lumière : Natalie Gallard ou Sara Lebreton
Régie son : Tal Agam ou Nicolas Lespagnol-Rizzi
Régie plateau : Alexandre Mornet
Construction décor : Stéphane Paillard

Biographie

Nathalie Béasse - metteure en scène

Formée à l’école des beaux-arts puis au CNR Art Dramatique d’Angers, elle se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović.

À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels.

En écho à son travail de plateau, elle a développé depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture.
Elle a écrit des spectacles avec des adolescents psychotiques, des détenus, des comédiens professionnels et des amateurs.
De 2013 à 2016, Nathalie Béasse a été artiste associée au Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire et devient, à partir de 2019, artiste associée à la Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale. Depuis 2011 la compagnie mutualise un lieu de résidence à Angers, la cabine, au pad (pépinière artistique daviers) avec le collectif blast (plasticiens), dont l’objectif est d’accueillir des artistes issus des arts plastiques, des arts vivants ou des arts sonores.
8

Coproduction/Mentions
Production : association le sens

Coproduction : la Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale, le Quai CDN - Angers Pays de la Loire, le Théâtre de Lorient - Centre dramatique national, le Festival d’Avignon, le Maillon - Théâtre de Strasbourg scène européenne, les Quinconces et l’Espal - scène nationale Le Mans, la Rose des vents - scène nationale Lille Métropole - Villeneuve d’Ascq, le Grand R - scène nationale de La Roche-sur-Yon, le Théâtre d’Arles - scène conventionnée d’intérêt national - art et création - nouvelles écritures
Accueil en résidence : le Théâtre de Saint-Nazaire - scène nationale, le CNDC - Angers

Crédit photo : Raynaud de Lage et Nathalie Béasse
La presse en parle

"Chez Nathalie Béasse, tout est organique, tout a son indépendance, son existence bien à lui, et concourt à nourrir, en complément de fragments textuels, son langage, intensément poétique." Scèneweb

Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

Monde à part

Une place à part : Nathalie Béasse est une inclassable dans le paysage artistique français. Ses spectacles sont des voyages envoûtants pour qui se laisse porter par cet univers singulier bâti à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. Comme Pina Bausch, elle parvient à créer une communauté émouvante. Chez elle, tout est matière à jouer : les mots, les corps, les objets. Nimbé d’un charme espiègle, ceux-qui-vont-contre-le-vent évoque la notion de collectif et en son cœur, les aléas de la communication. La tribu s’invective dans toutes les langues, se rabiboche, s’entraide. Découpée en courtes séquences, cette création oscille de la comédie la plus drôle au pugilat le plus explosif. Autour d’images simples et belles, au fort pouvoir d’évocation, elle fabrique une poésie de la relation guidée par une joie enfantine et une fantaisie qui ose tout.

jeudi 1 déc. 20:00