Chargement des événements

Danser au féminin pluriel.

Dessiner un pont entre deux conceptions de la danse ; convoquer pour cela quatre chorégraphes très différentes ; confier leurs partitions au Ballet National de Marseille, renouvelé récemment par le collectif La Horde ; et se laisser surprendre. Comme la recette d’un grand chef, qui, jusque-là, n’aurait jamais été tentée.

Sur une partition de John Adams, Lucinda Childs reprend Tempo Vicino, fidèle à la danse post-moderne qui la caractérise. Tânia Carvalho excelle dans les tableaux d’ensemble. Ses ballets sont des peintures vivantes et sa rigueur non dénuée d’humour. Incroyables déferlantes, Oona Doherty, à la danse urbaine théâtrale et énergétique, et Lasseindra Ninja, icône queer de la danse Voguing, composent pour la première fois une pièce de groupe en s’appuyant sur la virtuosité des interprètes. Un passionnant éventail des possibles.


Ce spectacle fait parti des « Soirées Garderie », pour faciliter votre venue à La Passerelle, nous gardons vos enfants (de 6 à 10 ans). Plus d’informations.

Rencontre avec le collectif (La) Horde et le Ballet Naitonal de Marseille à l’issue des représentations.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

LUCINDA CHILDS / TÂNIA CARVALHO / LASSEINDRA NINJA / OONA DOHERTY

LUCINDA CHILDS
Née en 1940, Lucinda Childs se passionne dès l’enfance pour la danse et le théâtre. Sa rencontre avec Merce Cunningham décide de son orientation définitive. Elle se lie avec un collectif d’artistes dont Yvonne Rainer, Steve Paxton et Trisha Brown au Judson Dance Theater. Elle entame dès 1963 sa carrière de chorégraphe avec Pastime. À partir de 1968, elle applique une logique de déconstruction au vocabulaire classique et crée sa compagnie en 1973, avec laquelle elle développe une danse minimaliste. En 1976, elle participe à Einstein on the Beach, l’opéra de Bob Wilson sur la musique de Philip Glass, dont elle interprète les chorégraphies d’Andy de Groat. Dance, créé en 1979 est son premier ballet collectif d’envergure. Il sera suivi de nombreuses oeuvres en collaboration avec d’autres artistes comme Available Light en 1983, dans les décors de Franck Gehry. Pour le Ballet de l’Opéra de Paris, elle crée en 1984 Premier Orage, et pour celui de l’Opéra de Lyon en 1990, Perfect Stranger. Elle remonte en 2016 pour le Theater Kiel Orphée et Eurydice de Gluck. Lucinda Childs a également recréé il y a dix ans une troupe de jeunes danseurs qui font vivre son répertoire.

TÂNIA CARVALHO
Tânia Carvalho dérive fréquemment du domaine de la chorégraphie vers celui de la composition musicale. Elle s’affirme en tant qu’artiste dont la volonté de s’exprimer n’est pas restreinte à un seul langage. Ses créations s’aventurent dans les zones d’ombre, la vivification de la peinture, l’expressionnisme et la mémoire du cinéma. C’est ainsi que l’artiste construit sa mystérieuse cosmogonie – un ensemble de codes qui transcendent l’art même du mouvement–, manifeste tant dans le soin linguistique et sémantique qu’elle apporte au choix des titres de ses travaux que dans son exploration fréquente de territoires plus éloignés de celui de la chorégraphie, comme le dessin. Depuis plus de vingt ans, Tânia Carvalho trace son chemin : de façon réfléchie et chaque fois plus pluridisciplinaire.

LASSEINDRA NINJA
Lasseindra Ninja, mère de la House of Ninja, est née à New-York et découvre la Ballroom Scene de Harlem - dont le Voguing est une composante - à l’âge de 13 ans. Un club, le club « House » lui donne pour la première fois l’image d’un lieu de fête, de création et d’invention de soi, de rencontres et de solidarité majoritairement fréquenté par la communauté noire et queer. Elle arrive en France au début des années 2000 et, constatant l’absence de tels lieux communautaires, elle introduit cette culture à Paris, contribuant largement à faire de la ville la capitale européenne du Voguing. Ce rôle lui vaut aujourd’hui le qualificatif suprême de « Pioneer » sur la scène parisienne.
Le Voguing, dont l’origine remonte aux années 1930, naît de la communauté noire transgenre qui se fédère en parallèle des concours de beauté dédiés aux canons de la féminité blanche, mais ce n’est pas au départ une danse féminine. La danse, qui à l’origine reproduit les poses canoniques des couvertures de magazines, évolue très vite, se diversifie et se subdivise en une multitude de sous catégories, dans lesquelles chaque personne est libre de s’inventer. Lasseindra Ninja performe le Vogue Fem, soit une version à la fois féminine et puissante du Voguing. Cette création avec les danseuses et danseurs du Ballet national de Marseille est la première occasion pour elle de questionner cette culture au regard d’un groupe, de la sortir du cadre d’une
performance individuelle courte et incandescente pour en déployer le sens sur une scène de théâtre.

OONA DOHERTY
Irlandaise, Oona Doherty a étudié à l’école de danse contemporaine de Londres, à l’université d’Ulster et au conservatoire de LABAN à Londres. Elle crée, collabore et se produit depuis 2010 au niveau international, avec des compagnies telles que TRASH (Pays-Bas), Abattoir Fermé (Belgique), Veronika Riz (Italie), Emma Martin/United Fall (Irlande), Enda Walsh & Landmark Productions (Irlande). Tout en étant depuis 2016 artiste du Metropolitan Art Center de Belfast et du programme REVEAL de Prime Cut Productions, Oona Doherty présente ses propres chorégraphies en tournée, dont sa dernière pièce Lady Magma. Elle remporte de nombreux prix internationaux, notamment pour ses pièces Hope Hunt and the Ascension into Lazarus ou Hard to be Soft - A Belfast Prayer. Artiste de la technique ISSAC pour artistes associés, elle est également engagée dans la transmission. Son travail, fortement inspiré de l’univers cinématographique, joue avec la barrière entre le public et la scène. Son oeuvre relève d’un théâtre physique et porte un regard aigu sur la société.

Coproductions / Mentions légales

Production : Ballet national de Marseille
Coproduction : Théâtre de la Ville - Paris, Théâtre du Châtelet

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Ballet National de Marseille

direction (La) Horde

18€ sans abonnement (réduit : 12€)
GENRE
HORAIRE
20:00
Théâtre Louis Guilloux
Placement libre

DISTRIBUTION

Chorégraphie :
Lucinda Childs , Lasseindra Ninja , Oona Doherty , Tânia Carvalho

Danseurs :
Ballet National de Marseille

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

Suite à l’annonce du gouvernement nous demandant de fermer les théâtres jusqu’au 1er décembre 2020, nous sommes dans l’obligation d’annuler tous nos évènements du mois de novembre 2020.

Si vous avez des billets pour l’un des spectacles annulés, vous trouverez les modalités de remboursement en cliquant sur ce lien.

Nous espérons pouvoir vous accueillir de nouveau prochainement.

L’équipe de La Passerelle.