Akila - Le Tissu d’Antigone

Marine Bachelot Nguyen

Théâtre Dès 14/15 ans tarif normal : 15 €
tarif réduit : 9 €
tarif solidaire : 6 €
Théâtre Louis Guilloux 1h50 Mobilité réduite
Distribution

Texte et mise en scène : Marine Bachelot Nguyen
Avec : Mouna Belghali, Hiba El Aflahi, Nikita Faulon, Damien Gabriac, Thomas Germaine, Arnold Mensah.
Création musicale et interprétation : Raphaël Otchakowsky.
Scénographie : Bénédicte Jolys.
Régie générale et lumière : Gweltaz Chauviré.
Régie son : Pierre Marais.
Costumes : Laure Fonvieille.

Biographie

Marine Bachelot Nguyen est autrice et metteuse en scène au sein du collectif Lumière d'août, fondé en 2004 à Rennes. Dans son travail elle explore l'alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et postcoloniales. Elle a écrit et créé les Courtes pièces politiques (2006), Artemisia vulgaris (festival Mettre en scène 2008), Histoires de femmes et de lessives (2009), « La femme ce continent noir... » (2010), À la racine (festival Mettre en scène 2011), La place du chien (2014).

Sa pièce Les ombres et les lèvres (Viêtnam LGBT) a été soutenue par le programme Hors-les-Murs de l'Institut Français et par une bourse du CNL. Elle l'a créée au Théâtre National de Bretagne en 2016.

Ses textes ont été également mis en scène par David Gauchard, Charlie Windelschmidt, Anne Bisang, Alexandre Koutchevsky, Hélène Soulié, etc. Le fils (prix Sony Labou Tansi 2019), Les ombres et les lèvres et La place du chien sont édités chez Lansman, Histoires de femmes et de lessives chez Les Deux Corps, Deux soeurs à l'Avant-scène, Naissance chez Théâtrales. Elle réside en 2018 à l'Institut français de Saïgon (Viêtnam) et à Grenoble (Troisième Bureau/MC2), puis à la-Chartreuse, pour son projet Circulations Capitales, créé en septembre 2019 au Théâtre du Canal (Redon).


Lumière d’aout est un collectif d'auteur.es-metteur.es en scène fondé en 2004 à Rennes. Centrée sur les écritures d'aujourd'hui, la compagnie propose spectacles de plateau, théâtre-paysage, performances... Le collectif regroupe Marine Bachelot Nguyen, Alexis Fichet, Alexandre Koutchevsky, auteur.es-metteur.es en scène, et Nicolas Richard, Laurent Quinton, Juliette Pourquery de Boisserin, auteur.es.

Coproduction/Mentions
Coproduction : Lumière d'août (Rennes) - Théâtre du Canal (Redon), Le Grand T (Nantes), La Paillette (Rennes), La Passerelle Scène Nationale (Saint-Brieuc), Le Champ au Roy (Guingamp), La Maison du Théâtre (Brest), Théâtre du Pays de Morlaix.
Soutiens : Troisième bureau, L'Aire Libre, CDN de Rouen, Spectacle Vivant en Bretagne.
Credit photo : C.ABLAIN
Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

Je doute donc je suis

Au discours du proviseur, prononcé dans la cour du lycée, succède la minute de silence ; un moment solennel de recueillement qui fait suite à un attentat terroriste. Parmi les élèves, une jeune fille lève la tête et se coiffe, bravache, d’un foulard blanc. Le geste interdit suscite l’interrogation, l’agitation jusqu’à l’insurrection.

Marine Bachelot Nguyen transpose le drame d’Antigone, connue pour sa résistance à l’ordre de Créon de laisser la dépouille de son frère sans sépulture. Elle s’empare de la tragédie pour interroger les sujets les plus contemporains : racisme, féminisme, violences policières, laïcité, justice, consumérisme… Tiraillée, Akila s’insurge mais n’a pas de certitudes. Les points de vue se confrontent avec humour, les idées reçues sont bousculées, et les répliques fusent dans ce spectacle choral aussi poétique qu’incisif.

Rencontre.

Rencontre/conférence animée par Marine Bachelot-Nguyen avec la ligue de l'Enseignement autour de la laicité et du spectacle est proposé en entrée libre le mercredi 10 novembre à 15h.