Quand Alex Broutard préfère Mozart pour « emballer » et Beethoven pour courir…

montage alex v2

Et oui, neuf mois que je vous raconte les aventures de La Passerelle ! Mais il y a quelqu’un que je ne vous ai pas encore présenté personnellement : Alex Broutard, notre directeur ! Alors, oui vous allez me dire que vous le connaissez déjà, que vous l’avez croisé, que vous lui avez même parlé ! Mais le connaissez-vous vraiment ?

Avec toutes les petites anecdotes qu’il a pu nous raconter au café du matin de La Passerelle, j’ai fait ma curieuse et j’ai voulu en savoir plus : c’est parti pour une interview non conventionnelle !

 

 

Milkshake à New York ou café à Paris ? 

Café à Paris, dans mon village natal. J’ai décidé de me remettre en amour avec Paris à la suite de mes voyages à New-York où j’ai pu mesurer la qualité de mon accent anglais en ne parvenant pas à me faire comprendre en commandant un… Milkshake ! Alors il n’a qu’à se le garder son machin au lait !

Mozart ou Beethoven ? 

Mozart pour « emballer », Beethoven pour courir.

Fargo ou The Wire ?

Fargo, vu au cinéma et revu 2 ou 3 fois sur écran TV. La figure de cette inspectrice enceinte, affligée par la violence et la bêtise, est géniale de force et de drôlerie. Son mari en créateur de timbre-poste est sublime. Le plan des traces de pneu dans la neige sur le toit d’un parking est une grande composition plastique. On pourrait l’encadrer. C’est un de mes 2 films culte avec Gens de Dublin de John Huston.

J’ai vu The Wire. Très bien mais inégale. De toute façon, après les Sopranos en 1er et Breaking Bad en 2ème, il n’y a plus qu’à aller se coucher… avec l’inspectrice de police de Fargo.

Sous les projecteurs ou dans les coulisses ?  

J’ai fait les deux mais les projecteurs étaient de faible intensité alors que les coulisses étaient immenses.

Rhum ou whisky ?

Rhum pour les Antilles où je suis souvent allé… En voyages professionnels ou d’agréments.

Les demoiselles de Rochefort ou West Side Story ?

Aie, un aveu : Les demoiselles de Rochefort m’ont toujours ennuyé malgré que j’ai adoré vivre dans cette ville. Je m’y suis promené seul à seul avec Michel Piccoli qui ne connaissait pas la ville dans laquelle il avait joué.

Alors West Side Story bien sûr, vu à Maubeuge au début des années 60 avec ma sœur et mon frère plus âgés. J’adorais les blousons et les jeans des comédiens. J’ai fini par en obtenir de mes parents quand c’était passé de mode.

Salade ou raclette ?

Raclette hélas en me disant que j’aurais dû prendre une salade.  Sûr, la prochaine fois je commande une salade.

Beatles ou Rolling Stones ?

Je préfère les Rolling Stones, c’est plus crade. Bon y’ a Instant Karma quand même à égalité avec Satisfaction.

Coupe du monde ou coupe de champagne ?

Les 2 mais pas en même temps.

Roman ou BD ?

Roman. Les BD, pour Taniguchi mais bof. Bilal, Tardieu, Fabcaro, Loustal. Tout Pilote, MAD, Mauss bien-sûr mais bon. J’ai reçu enfant le n°1 de Pilote, offert par la patronne d’une maison de la presse et je l’ai perdu…

Jean basket ou costard cravate ?

Cf plus haut West Side Story.

Film en VO ou en VF ?

VO pour la beauté des langues.

Sport individuel ou collectif ?

Individuel, mais je cherche avec qui. Quand je veux où je veux. Qu’est-ce que vous faîtes dimanche ?

Amiens, Rochefort ou Saint-Brieuc ?

Rochefort pour les Demoiselles que je n’aime pas.

Spielberg ou Godard ?

Spielberg parce que je le comprends et Godard parce que je n’y comprends rien. Et puis y’a : « Qu’est-ce que j’peux faire ? J’sais pas quoi faire ».

 

 

Je termine la saison et mon parcours à La Passerelle avec une interview très « instructive » (#mdr) de Monsieur Le Directeur #clapdefin

Merci d’avoir suivi les aventures de La Passerelle à mes côtés,

#Justine

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
Suivant > < Précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *