Chargement des événements

Quatre Live sets sont à l’affiche de la deuxième soirée Priz’unique de la saison:

Depuis les années 2000,Maxime Dangles s’est construit une solide réputation dans le monde de la musique électronique avec sa techno mélodique au groove classieux. Le DJ a de multiples facettes et propose une continuité visuelle à sa musique : en faisant évoluer les formes et les couleurs au gré de son live, il crée une expérience happante et immersive. Un concept innovant, oscillant entre Do It Yourself appliqué et recherche technologique inventive.

Le jeune producteur lyonnais Phazz, avec des productions toujours plus originales, s’impose comme l’un des artistes les plus prometteurs de la scène hip-hop / électronique française. Entre remixes et compositions personnelles, la trajectoire du beatmaker rebondit sur les notes et rassemble un large panel d’adeptes. Il définit son univers comme «un mélange de jazz, de hip-hop/soul/RnB et de musiques électroniques» et précise : «Le jazz est quelque chose qui a toujours été présent dans ma formation musicale, le hip-hop j’en ai toujours écouté, et la musique électronique est un amour qui est né durant mon adolescence.»

A 28 ans, le parisien Shlømo est l’un des nouveaux visages de la scène techno française. Il découvre la scène avec l’electronica et l’IDM il y a une dizaine d’années, sous l’influence de Warp, d’Aphex Twin et de Boards of Canada, puis se passionne pour la techno de hangar inspiré par Sandwell District. Rapidement, il s’achète ses premières machines et se lance dans sa propre production. En 2013, il s’associe à AWB et PVNV avec lesquels il crée le label Taapion Records et sort son premier EP : The Harvest Ep. Depuis maintenant trois ans, le talentueux producteur s’adonne au live, qu’il a récemment présenté à l’ADE (où il a joué aux côtés des artistes de Pole Group, Modularz et Wolfskuil), à la Concrète ou encore aux soirées Club Trax et Vertikal au Rex Club. Aux croisements de la techno, de l’electronica et de la bande originale de film, Shlømo compose des productions hybrides emplies de spleen.

Knappy Kaisernappy est le projet parallèle de la plasticienne Elsa Quintin ( Le dessin observé/ Le Projet Pilot). Elle aborde le mix d’une manière expérimentale en multipliant les sources et fait progressivement glisser sa pratique du djing vers le live à l’aide du sampling. Les sets sont orientés techno/ ambient/ sampling.

En partenariat avec

logo Trax

 CETTE SOIRÉE EST OUVERTE AUX PERSONNES ÂGÉES DE 16 ANS ET +

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Priz’unique 2.3

Maxime Dangles
Phazz
Shlømo
Knappy Kaisernappy

10€ sans abonnement (réduit : 10€)
GENRE
HORAIRE
22:00
Forum
Placement numéroté
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.