Chargement des événements

Danse avec les ours polaires

Un igloo, sur l’immense étendue gelée, enveloppé des ondulations bleu-vert des aurores boréales reflétées sur la glace. Les couleurs glissent sur les parois. Nous sommes bien dans le Grand Nord. Tout près, sans discontinuer, le fracas de la banquise se fait entendre : l’igloo, lui, est condamné à fondre.

Les frères Ben Aïm créent à la croisée des disciplines. Chorégraphes, ils aiment les enchaînements de pas fluides et légers, qui swinguent et tourbillonnent comme le grésil à la surface de la banquise. La scénographie, les projections réalistes et abstraites, le son, immergent la danse dans un monde mouvant, en perpétuelle transformation.

D’humeur joyeuse, tour à tour contemplatif et mutin, le duo de danseurs se fait parade de phoques, cache-cache des ours polaires, course des éléments, empreinte de l’homme. Et rend compte de la métamorphose en cours, fantastique et trouble : est-ce un mirage ou un rêve éblouissant ?

——
Conseillé à partir de 5 ans

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

– Jeudi 5 décembre 18h > 20h Atelier parents/enfants (5/13 ans)
Une expérience sur le mouvement du corps dans l’espace pour permettre aux enfants d’acquérir confiance en eux, d’éprouver le rapport aux autres.
L’occasion pour l’adulte de passer un moment privilégié de découverte et d’éveil avec l’enfant.

Ouvert à tous et toutes, avec ou sans expérience
Gratuit – réservé aux personnes munies d’un billet pour le spectacle en lien avec l’atelier
Nombre de places limité – inscription indispensable au 02 96 68 18 40

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Christian et François Ben Aïm

Christian et François Ben Aïm, frères danseurs et chorégraphes, orientent leur travail de recherche autour de thèmes de prédilection tels que la réflexion sur le monde, le rapport à l’Autre, la fraternité, l’ambivalence des personnalités. Ils ont développé un travail riche d’une vingtaine de créations qui s’échelonnent sur vingt ans de collaboration en binôme, renforcée par des complicités artistiques venues de divers horizons.

Une histoire comme un sillon à creuser, dans l’expertise d’un travail de terrain en lien avec les lieux et les territoires.

Parmi leurs pièces emblématiques, on retient le diptyque autour de l’univers de Bernard-Marie Koltès, Carcassesun oeil pour deux et En plein cœur où le texte résonne dans une scénographie, une création musicale sur-mesure. En 2011, L’ogresse des archives et son chien joue pleinement le croisement entre les disciplines, tandis que Valse en trois temps  flirte avec le dépouillement : La légèreté des tempêtes (2014), Peuplé, dépeuplé (2016) et Brûlent nos cœurs insoumis (2017) confirment la place essentielle de la musique dans leur démarche, en réunissant sur le plateau danseurs et musiciens, avec des compositions originales.

Site Web : http://www.cfbenaim.com/

Coproductions / Mentions légales

Production : CFB451
Coproduction : Théâtre de Châtillon ; La Machinerie, Théâtre de Vénissieux ; Le Volcan, Scène nationale du Havre
Soutiens : Action financée par la Région Île-de-France ; Département du Val-de-Marne ; Fonds SACD Musique de Scène ; SPEDIDAM ; Fontenay-en-Scènes, Ville de Fontenay-sous-Bois ; ECAM, Théâtre du Kremlin-Bicêtre; Centre des Arts d’Enghien-les-Bains, Scène conventionnée pour les écritures numériques ; Théâtre de la Coupe d’Or, Scène conventionnée de Rochefort
Résidences : Théâtre de Châtillon (92), La Pratique, Atelier de fabrique artistique, Vatan - Région Centre-Val de Loire (36), Centre des bords de Marne du Perreux-sur-Marne (94), Théâtre de la Passerelle, Palaiseau (91)

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Mirages — Les âmes boréales

Christian et François Ben Aïm

10€ avec abonnement (réduit : 8€)
10€ sans abonnement (réduit : 8€)
HORAIRE
20:00
DURÉE
45 min
Théâtre Louis Guilloux
Placement libre

DISTRIBUTION

Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm

Composition musicale : Philippe Le Goff
Création visuelle : Guillaume Marmin assisté de Paolo Morvan
Avec : Mylène Lamugnière, Félix Héaulme
Scénographie : Camille Duchemin
Création lumière : Laurent Patissier
Costumes : Camille Aït Allouache
Régie technique : Christophe Velay
Régie lumières : Laurent Patissier ou Bryan Jean-Baptiste
Régie son et vidéo : Hervé Le Dorlot, Jean-Marc Lanoë ou Paolo Morvan
Chargée de production et de diffusion : Clarisse Maigrot
Administratrice : Lola Renoud-Lias

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.
Chères spectatrices, chers spectateurs, chers partenaires,

Avant tout sachez que vous nous manquez, et que nous espérons que vous vous portez bien.
Il est compliqué de trouver aujourd’hui des certitudes à partager avec vous, mais il y en a au moins deux.

Commençons par exprimer notre immense gratitude envers celles et ceux qui sont mobilisé.e.s pour lutter contre les effets sanitaires de cette pandémie mais aussi pour nous permettre de conserver d’essentiels repères dans nos vies quotidiennes. Et souhaitons que cette reconnaissance ne reste pas conjoncturelle.
Partageons également la réelle solidarité qui s’affirme dans notre secteur d’activité. Alors que d’ordinaire nous courons en permanence après le temps, depuis quelques semaines les échanges avec les équipes artistiques, avec les partenaires publics, avec les collègues d’autres structures, se font plus longs, pour mettre en commun nos réalités, nos questionnements et inventer des réponses solidaires à cette crise sans précédent. Comme tous les domaines d’activité, le spectacle vivant connait des travailleurs précaires et à ce titre, il nous faut notamment être attentifs à la situation des artistes et techniciens intermittents ainsi que des auteurs.

Quant aux incertitudes du moment, elles sont légion et souvent vertigineuses.
Le questionnement qui nous lie à vous a tout de même un aspect réjouissant puisqu’il concerne la date de nos retrouvailles. Dans l’immédiat nous avons décidé d’annuler la totalité des représentations prévues jusqu’à la fin de la saison 19/20. Ce n’est pas une décision joyeuse, au mieux qualifions-la de pragmatique : elle nous permet depuis plusieurs jours de travailler sereinement avec les équipes artistiques concernées pour envisager autant que possible de décaler les spectacles annulés. Nous vous dirons prochainement quelles représentations sont reportées à l’automne et quelles modalités de report ou de remboursement de vos places nous mettrons en œuvre. D’ici là, conservez vos billets.

Avant la pause estivale, nous espérons vous présenter la saison 20/21 actuellement en cours de finalisation. Sous une forme qu’il nous reste à inventer…
La Passerelle est aujourd’hui fermée au public pour une durée indéterminée et nous poursuivons notre activité à distance de manière très partielle. Mais sachez que dès sa réouverture, nous serons plus que jamais mobilisé.e.s pour continuer à mettre en œuvre au plus près de vous notre engagement artistique, citoyen et professionnel.

A très bientôt !

Guillaume BLAISE et l’équipe de La Passerelle