Les jambes à son cou

Jean-Baptiste André

Cirque Dès 7 ans tarif plein : 10 €
tarif réduit : 8 €
tarif solidaire : 6 €
Théâtre Louis Guilloux 50 min. Mobilité réduite
Distribution

Conception, mise en scène, chorégraphie : Jean-Baptiste André
Avec : Jean-Baptiste André, Quentin Folcher, Fanny Alvarez

Texte et collaboration à la dramaturgie et à la mise en jeu : Eddy Pallaro
Collaboration artistique : Mélanie Maussion
Regard dramaturgique : Michel Cerda

Création sonore : Jean-Philippe Verdin
Création lumière : Stéphane Graillot
Régie générale : Julien Lefeuvre
Création costume : Charlotte Gillard
Travail vocal : Jean-Baptiste Veyret-Longieras
Photographe associé : Nicolas Lelièvre

Administration, diffusion : Christophe Piederrière / Cyclorama

Biographie

Passé par la gymnastique, Jean-Baptiste André s’est formé au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne où il se spécialise dans les équilibres sur les mains et le travail du clown. En 2002, il fonde l’Association W au sein de laquelle il déve-loppe depuis ses projets (plus d’une quinzaine de propositions artistiques, allant de spectacles, conférence, cycle de film). Chaque projet est un nouvel espace de tentative, d’expérimentation guidé par un engagement physique et un croisement des disciplines échappant ainsi à toute catégorie ; pour mentionner les plus récents : Pleurage et scintillement (2013), Millefeuille (2014), Floe (2016), A brûle-pourpoint (2018), Deal (2019), L’orée (2020). En 2005, il a été le premier artiste de cirque lauréat du programme Villa Médicis Hors Les Murs et est parti en résidcence au Japon. Il s’investit dans de nombreuses collaborations, et parallèlement à ses projets, il est aussi interprète auprès de chorégraphes et metteurs en scène. Il a reçu le prix ‘arts du cirque’ de la SACD en 2017.


Quentin Flocher commence le cirque à 6 ans à Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Il s’essaie à de nombreuses disciplines de cirque jusqu’à ses 19 ans lorsqu’il quitte son île natale pour intégrer la formation préparatoire au Centre Régional des Arts du Cirque de Lomme (Lille) où il se spécialise en équilibres sur les mains. En 2016 il intègre le CFA de l’Académie Fratellini. Durant ces 3 années de formation, Quentin cherche à lier sa spécialité de cirque au travail de la danse et de l’acrobatie-dansée. Cette rencontre entre les disciplines lui permet de développer un vocabulaire hybride d’équilibres en mouvements ainsi qu’un gout affirmé pour le travail multi-disciplinaire / transdisciplinaire. Depuis sa sortie d’école, Quentin a la volonté d’enrichir sa pratique en continuant à se former (participation à divers formations/stages autour du mouvement) et en travaillant dans des contextes transdisciplinaires. Il travaille sur plusieurs projets à venir ( Collaboration pour un long métrage avec la réalisatrice Delphine Dhilly ; circassien/danseur dans La Bohème mise en scène par Claus Guth à l’Opéra Bastille ; co-écriture à 5 auteurs d’un nouveau projet de création mélangeant cir-que/danse/théâtre/musique).


Fanny Alvarez est née en 1987. Elle monte sur les planches à l’âge de 6 ans, et n’en est toujours pas redescendue. C’est en se formant dans les écoles de cirque (ENC à Montréal, ENACR à Rosny-sous-Bois, CNAC à Châlons-en-Champagne) qu’elle découvre la voltige à la bascule, les portés acrobatiques et le travail d’équipe. À la fin de sa formation, avec le spectacle Âm, mis en scène par Stéphane Ricordel, elle expérimente la tournée en chapiteau. En 2011, elle co-fonde le Collectif De La Bascule. Cette aventure l’a forgée et l’a faite voyager avec les spectacles Rien n’est moins sûr, Quand quelqu’un bouge, La Walf, et enfin le projet Futura Brasil. En parallèle elle co-fonde le Groupe Bekkrell. Elles tournent Effet Bekkrell, Clinamen Show, et bientôt Karnival (création en cours). Elle a croisé dans son parcours des artistes d’horizons divers comme Pierre Meunier, Michel Cerda, Johanne Saunier, Pierre Déaux, Alice Zeniter. Elle participe à la création éphémère Me.mother, scène, cirque et maternité mis en scène par Tina Dekens, elle est comédienne dans la pièce À Nos Atrides ! de la compagnie l’Émetteur et remplace dans le cabaret Térabak de Kyiv MeS par Stéphane Ricordel. Elle créé le spectacle K avec le groupe Kurz Davor toujours en tournée. Elle participe à la nouvelle création La Trilogie des Contes Immoraux (pour l’Europe) de la compagnie Non Nova - Phia Ménard (création mai 2021).

Coproduction/Mentions
Production : Association W

Coproduction : Théâtre Nouvelle Génération - CDN, Lyon (69) / Le Zef, Scène nationale de Marseille (13) / TJP - CDN, Strasbourg (67) / Théâtre de la Passerelle, Scène nationale, Saint-Brieuc (22) / L’équinoxe, Scène nationale de Châteauroux (36) / Le Canal, Scène d’intérêt national, Redon (35) / Théâtre d’Angoulème, Scène nationale (16) / Scène du Jura, Scène nationale (39) / Pôle Sud, CDCN - Strasbourg (69) / Théâtre de la Parcheminerie, Rennes (35) / Le Pont des Arts, Cesson- Sévigné (35) / Théâtre de la Parcheminerie, Rennes (35) / Très Tôt Théâtre, Quimper (29) / Lillico jeune public Rennes (35).

Soutien : Ay-Roop, scène de territoire pour les arts de la piste, Rennes (35) / Centre Culturel Le Tambour - Université Rennes 2 (35).

Crédit photo : Nicolas Lelièvre
Bar ouvert
Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.

C’est le pied !

Trois acrobates danseurs s’approprient des expressions qui font référence à des parties du corps et les restituent en mouvement. Voilà un défi qui mobilise méninges et agilité, pour nous révéler de drôles de positions comme celle de prendre ses jambes à son cou !

La performance des artistes donne vie à ces dictons sous nos yeux, avec un savant mélange de folie, d’humour, d’autodérision mais surtout d’inventivité corporelle !

Une rencontre qui transforme les mots en corps et les corps en mots et nous jette la tête la première dans un univers poétique et décalé. Tout en nous mettant du baume au cœur…

jeudi 2 mars 14:30