Chargement des événements

Après avoir travaillé dix ans dans le cinéma, Claudia Imbert développe une démarche artistique faite d’allers et retours entre photographie et cinéma, entre image fixe et image en mouvement. Elle possède une écriture sensible qui lui est propre. Dans son film Le Garage, la caméra est concentrée sur un seul personnage : une jeune femme, presque en état de transe qui observe avec intensité quelque chose ou quelqu’un par la fenêtre de sa voiture ; dehors il neige légèrement. On ne sait rien de ce qu’elle regarde, notre seul indice est le titre : Le Garage

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Claudia Imbert

Issue du cinéma, Claudia Imbert mêle le film et la photographie. Les deux médias se complètent et viennent éclairer sa recherche personnelle. Qu’elle s’intéresse à des poloïstes ou à ses voisins de banlieue, il y a toujours le temps photographique, puis le temps filmé et cela forme un tout. Elle se passionne pour ses contemporains dans leur espace, et use de la mise en scène. Plusieurs fois récompensée : Prix Arcimboldo, Prix de la jeune création, Prix Lucien Hervé, Bourse du Talent, son travail s’épanouit sous différentes formes : expositions, projections, installations sur plusieurs écrans. Elle collabore régulièrement avec “L’atelier de recherche” d’Arte sur des programmes hybrides.

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

LE GARAGE

CLAUDIA IMBERT

HORAIRE :
14:00
DURÉE :
En continu
La Bobine
Placement numéroté

DISTRIBUTION

Le garage, 2012, vidéo HD, 2’25, sonore, Edition de 5.

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.