Chargement des événements

Raconter l’histoire de Candide, c’est suivre le parcours d’un antihéros qui décale notre lecture du monde. En embarquant avec lui dans ce voyage autour de la terre, sa quête devient notre quête : il est où « le meilleur des mondes » auquel nous aspirons ? Ce questionnement porté par Candide tout au long de son voyage initiatique ressemble au cri d’une jeunesse à la figure du monde qu’on lui a laissé. Grâce à l’adaptation de Maëlle Poésy et Kevin Keiss, l’épopée de Candide chassé de son château, qui met à l’épreuve l’optimisme guidé par Dieu de son maître Pangloss, devient d’une pertinence à la portée de tous.
Un Candide qui invente ce qu’il peut, comme il peut, pour résister à la violence du monde, entre inquisition et tremblement de terre.

Conseillé à partir 14 ans

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Maëlle Poésy

Après un bac littéraire mention assez bien à l’École Alsacienne, Maëlle Poésy suit parallèlement à des études d’Art Dramatique au sein du Conservatoire du 6e arrondissement de Paris avec Berna- dette Le Sachet, un Master d’Arts du spectacle à la Sorbonne (Censier). Dans le cadre de son sujet de Master, elle suit les créations de James Thierrée "Au revoir parapluie" et "Myth" de Sidi Larbi Cherkaoui. En 2007, elle obtient son Master avec la mention Bien. Durant ces années d’études, elle tourne dans plusieurs téléfilms et films avec les réalisateurs Marc Rivière, Edwin Baily, Philippe Claudel. En 2007, elle est admise à La London Academy of Drama and Music (LAMDA) et à l’École Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg.
Elle intègre l’École du TNS en art dramatique et travaille dans le cadre des ateliers de mise en scène de deuxième année sur le texte "Funérailles d’hiver" avec une partie de la promotion du Groupe 38 (acteurs, scénographes, régisseurs). Au sein du TNS, elle joue dans les spectacles de Stéphane Braunschweig, Julie Brochen, Alain Ollivier, Gildas Milin, Pierre-Alain Chapuis, Annie Mercier, Joël Jouanneau, et le collectif des Sfumatos. En 2011, elle joue Varia, dans "La Cerisaie" (Théâtre de l’Athénée, tournée nationale) de Paul Desveaux, En 2012 elle joue sous la direction de Kevin Keiss Ritsos song, et de Nikolai Koliada dans "la Noce" de Tchekov et en 2013 avec Gerold Schumann dans "Mère Courage" de Brecht. Elle continue de se former auprès de metteur en scène tels que Galin Stoev, Ludovic Lagarde, Adel Hakim, Laurent Fréchuret dans le cadre de master class. Elle met en scène "Funérailles d’hiver" d’Hanokh Levin (Théâtre en Mai 2011) et Purgatoire à In- golstadt de Fleisser en 2012/2013 à l’espace des Arts à Châlon, au CDN de Dijon et au Théâtre du Nord. En 2014, elle monte Candide de Vol tai re. En 2014, elle monte "Candide Si c’est ça le meilleur des mondes", d’après Voltaire (création TDB CDN de Dijon/tournée nationale). Elle participe au Director’s lab international du Lincoln Center à New York.

Cie Crossroad
La compagnie Crossroad, créée en 2009, est constituée d’une partie de la Promotion 37, 38, et 39 de l’École Nationale Supérieure du TNS qui réunit des interprètes, des régisseurs, et des scénographes/ costumiers et un dramaturge. La première pièce de la compagnie "Funérailles d’hiver" de Hanokh Levin, créée dans le cadre des ateliers de mise en scène de deuxième année, est jouée une dizaine de fois au TNS en décembre 2008. A la suite de ces représentations, et avec le soutien de la direction du TNS, le groupe décide de reprendre le spectacle à sa sortie de l’Ecole en 2010 dans le cadre du Jeune Théâtre National. La compagnie « Drôle de Bizarre » est fondée à cette occasion. "Funérailles d’hiver" est représenté au Théâtre « Les Transversales » à Verdun, au Festival Dijon en Mai au CDN Dijon Bourgogne en Mai 2011, et sélectionné au Festival international du Théâtre de Moscou Na Strastnom en 2011.
En 2012, La compagnie crée "Purgatoire à Ingolstadt"de Marieluise Fleisser à La Scène Nationale Espace des arts de Chalon sur Saône, au CDN de Dijon, et en 2013 au festival Prémices du Théâtre du nord. Candide de Voltaire sera créé pour Théâtre en Mai 2014, et en tournée 14/15.

Coproductions / Mentions légales

Production : Compagnie Crossroad
Coproduction : Théâtre Dijon Bourgogne, centre dramatique national ; Théâtre du Gymnase-Marseille ; Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône
Soutiens : Eclectik scéno (pour la construction de décor) ; Ministère de la Culture-DRAC Bourgogne-Franche-Comté ; Région Bourgogne-Franche-Comté ; Ville de Dijon ; ADAMI.
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
La compagnie Crossroad est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Bourgogne-Franche-Comté et par la ville de Dijon.
Maëlle Poésy est artiste associée au Théâtre Dijon Bourgogne – Centre Dramatique National.

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Candide,
si c’est ça le meilleur des mondes…

Maëlle Poésy

17€ avec abonnement (réduit : 10€)
23€ sans abonnement (réduit : 12€)
HORAIRE
20:30
DURÉE
2H00
Théâtre Louis Guilloux
Placement numéroté

DISTRIBUTION

D’après Voltaire
Mise en scène : Maëlle Poésy
Ecriture et dramaturgie : Kevin Keiss
Adaptation : Kevin Keiss et Maëlle Poésy
Avec : Roxane Palazzotto, Hélène Sir Senior, Gilles Geenen, Marc Lamigeon et Jonas Marmy
Scénographie : Alban Ho Van
Assistante à la scénographie : Hélène Jourdan
Costumes : Camille Vallat Confection : Juliette Gaudel
Création lumière : Jérémie Papin
Création son : Samuel Favart Mikcha
Régie générale : Géraud Breton
Régie lumière : Corentin Schricke
Régie son, en alternance : Mikaël Kandelman / Corentin Schricke
Administration : le petit bureau – Claire Guièze et Aurore Parnalland

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.