On bichonne, on recoud, on nettoie
les costumes de théâtre

_DSC5214

Vous avez toujours rêvé de découvrir ce qui se passe avant un spectacle ? Comment arrivent les costumes ? Qui sont les doigts de fées de La Passerelle qui prennent soin de chaque centimètre de tissus pour que tout soit parfait sur scène ?

J’ai eu la chance de pouvoir découvrir tout ça pendant deux jours avec Morgane Lemeunier (costumière, mais qui fait aussi le catering pour les artistes) et Eva Toury (costumière en renfort) sur le spectacle de La Princesse Maleine. Les régisseurs de la compagnie sont arrivés le lundi pour commencer le montage du décor et le mardi, les comédiens ont pu répéter avant la représentation du soir.
Je rejoins mon équipe du jour à 9h30 dans les loges qui sont déjà bien remplies ! Et pour cause tous les costumes sont déjà arrivés ! Morgane et Eva les ont sortis des cartons dans lesquels ils sont transportés…ne vous inquiétez pas ils ne sont pas entassés n’importe comment, mais ils sont bien rangés sur des tringles qui sont adaptés pour les cartons et c’est parti pour plusieurs dates !

Toutes les trois ont fait la rencontre de Pierre Damien Crosson alias Pilou, le régisseur général et son de la compagnie, c’est notre interlocuteur. Je l’accompagne pour aller chercher le dernier flight case d’accessoires et de chaussures….ah oui un « flight case »… vous vous demandez sûrement (comme moi) ce que c’est ? C’est ça  :

trunccase

Morgane nous propose de vérifier si nous avons tous les costumes en se référant au listing fourni par la compagnie : nous nous occupons de cela avec Eva.
Pendant ce temps, Morgane vide le flight case où se trouve toutes les chaussures remplies de journaux, (ceux qui ont vu la pièce savent que les comédiens sont les pieds dans l’eau pendant 2h20!) il faut donc que les chaussures puissent sécher le plus vite possible entre deux représentations.
Elle me confie alors une petite astuce pour bien nettoyer les chaussures en cuir : les lingettes démaquillantes qui sont parfaites pour nettoyer et graisser la matière et quant aux chaussures en daim,  un coup de brosse suffit !
Morgane me révèle que souvent les costumières des représentations précédentes essaient au maximum de laver et sécher tous les costumes pendant le démontage du spectacle, elles ont environ 2 heures (ce qui est plutôt rapide) et parfois elles n’ont pas le temps de tout laver.  Aujourd’hui, nous avons de la chance il n’y a rien à laver mais quelques petites retouches à faire, comme deux fraises où il faut refaire des points de couture et un trou dans un haut.

_DSC5208

Après vérification avec Eva, nous avons bien tous les costumes ! On prend alors chaque pièce une par une pour voir celles qui doivent être repassées, juste défroissées, voire réparées. Morgane donne les pièces à repasser à Eva et je m’attaque au steamer (défroisseur à vapeur) c’est un appareil génial ! Seulement un passage sur le vêtement et tout est défroissé !
Au moment de passer à l’une des robes, Morgane se rend compte qu’il y a un trou qui commence à se former au niveau du col, elle décide alors de faire un petit point de couture et en deux secondes, on ne voit plus rien ! Le listing mentionne également un trou dans un haut en mousseline, je me demande comment on peut rattraper ça…mais Morgane a toujours la solution ! Hop un autre tissu de la même matière et elle parvient à faire une « rustine » …des doigts de fées je vous dis! Je suis sûre que les spectateurs n’ont rien vu !

_DSC5212

Vous voyez le trou ? Ni vu, ni connu !
Vous voyez le trou ? Ni vu, ni connu !

L’autre partie du travail de Morgane, c’est de préparer les loges (bouteilles d’eau, serviettes…) et le catering (des petits gâteaux, des fruits, du café …) pour que les comédiens se sentent bien accueillis et qu’ils aient tout ce dont ils ont besoin.

Le lendemain, pendant la représentation, Morgane aide les comédiens à changer rapidement de costume ou à se maquiller…en « loge rapide » (ce sont les loges qui sont installées tout près de la scène).

A 23h après la représentation, le spectacle n’est pas terminé pour les régisseurs qui commencent à démonter le décor. Pendant ce temps, Morgane et moi allons faire la course aux machines à laver car il faut que tout soit propre et sec avant que le démontage du décor soit achevé. Le problème c’est que pendant la pièce, la plupart des vêtements se retrouvent mouillés et qu’ils ne peuvent pas tous aller au sèche-linge alors on met tout dans une loge avec des petits chauffages pour que cela sèche le plus vite possible.
A 1h30, tous les vêtements sont lavés et séchés et les régisseurs peuvent les charger dans le camion.

Tout le monde se dit au revoir, je suis contente d’avoir passer ce moment avec eux !

Merci à Morgane et Eva de m’avoir permis de découvrir un peu de leur travail pendant ces deux jours. Si vous êtes passionné(e) par la couture et que le métier de costumier(e) vous intéresse, n’hésitez pas à vous informer sur le sujet 😉 http://www.afcca.fr/fr/le-repertoire/formations-du-costume

giphy

#Léa

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
Suivant > < Précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *