Retour au lycée !

_DSC5069

Il y a quelques semaines j’ai rencontré les élèves de terminale STAV (Sciences et Techniques de l’Agronomie et du Vivant) du lycée de Caulnes qui étaient en visite à La Passerelle avec Elisabeth Millet (chargée des relations avec les publics).
Après leur visite, Elisabeth m’a expliqué le projet de la classe sur le spectacle de Ahmed revient : deux représentations vont avoir lieu dans leur lycée le mardi 27 et le mercredi 28 novembre, leur objectif est de créer la médiation et la communication autour de la pièce d’Alain Badiou et Didier Galas afin de donner envie aux élèves de tout le lycée de venir assister aux deux représentations.

Nous voilà partis Elisabeth, Didier Galas et moi-même à Caulnes pour que le metteur en scène et comédien rencontre les élèves !
Un petit groupe de la classe nous accueille et nous dirige dans leur salle de cours, on fait alors la rencontre d’Erwan Barriou (prof d’éducation socio-culturelle), José Lepec (prof de philo) et Fanny (prof en observation).
Les élèves se présentent tour à tour et font part de leurs attentes, mais aussi de leurs réticences face à la pièce qu’ils vont devoir promouvoir dans les différentes classes. Certains émettent quelques réserves car c’est la première fois qu’ils vont voir une pièce de théâtre, ils ont peur de ne pas tout comprendre. Didier Galas les rassure sur le fait que des fois ce n’est pas primordial de tout comprendre.
Il y a une réflexion autour du racisme (thème abordé dans la pièce Ahmed revient) lancé par Erwan Barriou : est-ce que c’est important pour vous d’accueillir une pièce sur le racisme alors qu’il est peut-être un peu moins présent en Bretagne ?
La réponse est unanime : « Oui c’est important, car on est tous concernés. C’est un sujet de société. Et même si nous on en est pas victime, nos amis peuvent l’être et il faut combattre ça ».

_DSC5069

Après ce moment d’échange les élèves débutent un atelier sur « le corps et le masque », comment se déplacer sur la scène, ressentir tous ses mouvements. Sur la scène de l’amphithéâtre, Didier Galas demande aux élèves d’enlever leurs chaussures pour mieux ressentir le sol et j’entends un « Han mais j’ai pas mis de chaussettes… !! ». N’empêche que quelques minutes plus tard il faut enlever ses chaussettes et là c’est un peu compliqué, car en cours les élèves n’ont pas forcément l’habitude de se balader pieds nus. Après quelques petits exercices tout le monde est plus à l’aise et là, la sonnerie retentit…c’est l’heure d’aller manger ! 🔔🔔

_DSC5075

Retour au lycée ça veut aussi dire retour au self qui est très bon au passage ! Nous suivons les profs avec qui nous mangeons. Petit aparté : Quand j’étais au collège ou au lycée je détestais quand les profs nous passaient devant pour aller manger et pourtant ce jour-là j’ai bafoué mes idéaux d’étudiante en passant devant les élèves…

Rendez-vous à 14h dans le foyer du lycée, élèves comme adultes nous participons aux exercices proposés par Didier Galas dans la joie et la bonne humeur ! Exercices sur la marche, mais aussi sur comment rentrer sur scène en portant un masque (sans avoir de masque réellement).
Puis, nous avons terminé la journée en faisant un petit bilan : tout le monde est très content d’avoir participé aux ateliers, d’avoir découvert un peu plus le travail de Didier Galas et surtout les élèves ont hâte d’assister à la pièce de Ahmed revient dans leur lycée !

Pour ma part, j’aurais adoré avoir ce cours d’éducation socio-culturelle, découvrir des artistes et faire des ateliers avec eux…ça me donnerait presque envie de retourner au lycée…j’ai bien dit presque !

#Léa

tenor

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
Suivant > < Précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *