Chargement des événements

Célébré dans la presse internationale pour son jeu d’une extraordinaire sensibilité et une complicité presque télépathique, le Trio Wanderer est une des formations de musique de chambre les plus demandées au monde. Pour célébrer son trentième anniversaire, il s’associe à l’Orchestre Symphonique de Bretagne dans un programme entièrement consacré à Beethoven.

Les trois œuvres de ce concert explosent les codes et se tournent résolument vers une Europe indomptée. Léonore, la libératrice de l’opéra Fidelio, le Triple concerto présenté en son temps à l’éditeur comme « quelque chose de complètement nouveau » et la symphonie n° 2 considérée par le musicologue anglais Grove comme « le point culminant de l’Ancien Régime, de Haydn et Mozart ; point dont Beethoven va partir vers des régions où personne avant lui n’avait même rêvé de s’aventurer. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Grant Llewellyn - Trio Wanderer

Grant Llewellyn

Directeur Musical du North Carolina Symphony Orchestra, Grant Llewellyn est réputé pour son charisme exceptionnel, son énergie et son autorité naturelle dans un répertoire de tous les styles et de toutes les époques. Né à Tenby (Pays de Galles), Grant Llewellyn remporte en 1985 le concours qui lui permet de travailler la direction d’orchestre à Tanglewood (Massachusets) avec des maîtres tels L. Bernstein, S. Ozawa, K. Masur et A. Prévin. Entre 1990 et 1993, il est Chef Assistant du Boston Symphony Orchestra, se produisant aussi bien au Festival de Tanglewood que dans la série d’abonnements de Boston ou encore dans le cadre des « Boston Pops ».
Grant Llewellyn a dirigé de nombreux orchestres en Amérique du Nord, plus particulièrement les orchestres symphoniques d’Atlanta, Boston, Houston, Milwaukee, Saint-Louis, Philadelphie, Montréal et Toronto. Comme directeur musical de la Haendel & Haydn Society, il s’est forgé une belle réputation dans l’interprétation du répertoire baroque et classique.
A ce jour, sa carrière l’a conduit à occuper des postes réguliers dans trois orchestres européens :
Chef Principal du Royal Flanders Philharmonic, Chef Principal invité du Stavanger Symphony Orchestra et Chef Associé du BBC National Orchestra of Wales. Parmi les orchestres européens récemment dirigés, on peut citer le BBC Symphony (Londres), l’Orchestre Philharmonique d’Helsinki, le Royal Northern Sinfonia, l’Orchestre Symphonique de Porto Casa da Musica, le Royal Philharmonic Orchestra, le Royal Scottish National Orchestra et l’Orchestre Symphonique de Bretagne.
Chef d’opéra accompli, Grant Llewellyn s’est produit avec l’English National Opera (la Flûte Enchantée de Mozart), l’Opéra Théâtre de Saint-Louis où il a dirigé Arianna d’Alexander Goehr et Radamisto de Haendel. En 2001, il démarre une collaboration suivie avec le metteur en scène chinois Chen Shi-Zheng en dirigeant au Festival de Spoleto (USA). En 2003, il fait ses débuts avec Opera North dans une nouvelle production de Manon (Massenet) alors qu’en 2005, il est choisi pour diriger la finale du prestigieux concours international « BBC Cardiff Singer of the World ». En 2007 il programme avec North Carolina Symphony une production semi-scénique du Mariage de Figaro. Il a récemment enregistré avec le North Carolina Symphony pour la firme BIS « American Spectrum » avec le soliste Branford Marsalis ; puis un CD de concertos pour piano (Rachmaninoff N° 4 et Medtner N° 2) avec Yevgeny Sudbin. On peut citer également pour le label Albany les oeuvres orchestrales de Lowell Liebermann avec le BBC Symphony Orchestra. Son dernier disque avec la Symphonie pour violoncelle de Britten et Zuill Bailey et le North Carolina Symphony Orchestra est sorti en 2013 (Telarc).
Profondément passionné par tout programme éducatif, Grant Llewellyn a mené avec fougue le projet « Feel the Music » avec le BBC National Orchestra of Wales ainsi que des événements spéciaux avec le North Carolina symphony. En 12/13, il a dirigé le National Youth Orchestra of Wales lors d’une tournée européeenne avec des concerts à Cardiff (St-David’s Hall, Berlin (Konzerthaus) et le MDR Musiksommer Festival.
Depuis septembre 2015, il est Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Grant Llewellyn vit à Cardiff avec sa femme Charlotte et leurs 4 enfants.

Trio Wanderer

Issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, les membres du Trio Wanderer ont choisi le voyage comme emblème. Celui, intérieur, qui les lie étroitement à Schubert et
au romantisme allemand et celui, ouvert et curieux, qui explore le répertoire de Haydn à la musique d’aujourd’hui.
Célébré dans la presse internationale pour un jeu d’une extraordinaire sensibilité et une complicité presque télépathique, le Trio Wanderer est une des formations de musique de chambre les plus demandées au monde. Formé auprès de grands maîtres comme Jean-Claude Pennetier, Jean Hubeau, Menahem Pressler du Beaux-Arts Trio et les membres du Quatuor Amadeus, il est lauréat du concours ARD de Münich en 1988 et de la Fischoff Chamber Music Competition aux Etats-Unis en 1990. De 1988 à 1990, les membres du Trio Wanderer suivent les master-classes de musique de chambre du Festival de la Roque d’Anthéron, master-classes qu’ils animent aujourd’hui comme professeurs. « Wandering Star » (The Strad Magazine), le Trio Wanderer est régulièrement invité par les institutions les plus prestigieuses – Musikverein de Vienne, Philharmonie de Berlin, Théâtre des Champs-Élysées, Wigmore Hall, Opéra de Pékin, Teatro Municipal de Rio de Janeiro, Palau de la Musica de Barcelone, Scala de Milan, Grande Salle Tchaïkovski de Moscou, Place des Arts de Montreal, Herkulessaal de Munich, Library of Congress de Washington, Concertgebouw
d’Amsterdam, Kioi Hall de Tokyo, Tonhalle de Zürich – et par les grands festivals internationaux – Edimbourg, Montreux, Feldkirch, Schleswig Holstein, la Roque d’Anthéron, Stresa, Granada, Osaka, Folles Journées de Nantes, Rheingau Musiksommer, Schwetzinger Festspiele, Salzbourg …. Dans le répertoire de triples et doubles concertos avec orchestre, le trio a joué sous la direction de
Yehudi Menuhin, Christopher Hogwood, James Loughran, François-Xavier Roth, Marco Guidarini, Ken-David Masur, José Areán, Charles Dutoit et James Conlon, avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, les orchestres de Toulouse, Nice, Pays de Loire, Montpellier, Liège, Teneriffe, Santiago de Chile, La Coruna, le Radio Symphonie Orchester de Berlin, le Malaysian Philharmonia Orchestra, l’ Orquesta Sinfónica de Minería, le Sinfonia Varsovia, le Grazer Philharmoniker Orchester, le Stockholm Chamber Orchestra, le Gürzenich-Orchester de Cologne…
Après deux disques pour Sony Classical, le Trio Wanderer entame en 1999 une nouvelle collaboration avec Harmonia Mundi. Vingt enregistrements ont été publiés depuis : les trios de Chausson, Ravel, Haydn, Chostakovitch, Copland, Saint-Saëns, Mendelssohn, Smetana, une intégrale des trios de Schubert et de Brahms, la Truite de Schubert, le Quintette de Hummel, le Triple Concerto de Beethoven, dirigé par James Conlon, et des oeuvres de Liszt et Messiaen. En 2005, Capriccio a publié les deux triples concertos de Martinù avec le Gürzenich-Kölner Philharmoniker, sous la direction de James Conlon.

Passionné de musique contemporaine, le Trio Wanderer a créé plusieurs œuvres de Thierry Escaich (Lettres Mêlées, 2004), Bruno Mantovani (Huits Moments Musicaux, 2008) , Frank Michael Beyer (Lichtspüren, 2008) , Matteo Francescini (Triple Concerto ‘Ego’, 2011), et de Philippe Hersant (Chant de l’Isolé pour trio percussions et orchestre à cordes). Cette passion a laissé des traces discographiques chez Universal-Accord (oeuvres de Thierry Escaich) et Mirare (Mantovani, en 2012) De la rencontre avec le baryton autrichien Wolfgang Holzmair est né un enregistrement des Folksongs de Beethoven, Haydn et Pleyel paru chez Cyprès Record en 2009. En 2012, est paru une intégrale des trios de Beethoven chez Harmonia Mundi, suivi en 2013 des Trio op. 50 de Tchaïkovski et op. 32 d’Arensky, des trios de Fauré et Pierné en 2014 et début 2016 d’un enregistrement consacré à Brahms (Trio op. 8, version 1854 – Quatuor avec piano op. 60) Ces enregistrements ont été maintes fois distingués par la critique (Choc de l’Année du Monde de la Musique, Critic’s Choice de Gramophone, CD des Monat de Fono Forum, CD of the Month de BBC Music Magazine, Diapason d’Or de l’Année, Midem Classical Award) et leur interprétation des trios de Mendelssohn a été choisie comme référence par le New-York Times.
Outre des enregistrements pour la radio et la télévision (Radio France, BBC, ARD, DSR, Mezzo…) un film documentaire lui a été consacré en 2003 par la chaîne franco-allemande ARTE en co-production
avec Les Films d’ici. Le Trio Wanderer a été distingué par les Victoires de la musique à trois reprises comme meilleur ensemble instrumental de l’année.
En 2014 Jean-Marc Phillips-Varjabédian et Raphaël Pidoux sont nommés professeurs de violon et de violoncelle au Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris, et Vincent Coq enseigne la musique de chambre à la Haute École de musique de Lausanne depuis 2010. En 2015, les membres du Trio Wanderer ont été promus au grade de Chevalier de l’ordre des arts et lettres.
Jean-Marc Phillips-Varjabédian joue sur un violon de Petrus Guarnerius (Venise 1748).
Raphaël Pidoux joue sur un violoncelle de Goffredo Cappa (Saluzzo 1680)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Orchestre Symphonique de Bretagne &
Trio Wanderer

18€ avec abonnement (réduit : 12€)
26€ sans abonnement (réduit : 16€)
GENRE :
HORAIRE :
20:30
DURÉE :
1h40 / à partir de 10 ans.
Théâtre Louis Guilloux

DISTRIBUTION

Direction : Grant Llewellyn

Trio Wanderer:

Vincent Coq, piano

Jean-Marc Phillips-Varabédjian, violon

Raphaël Pidoux, violoncelle

PROGRAMME

Ludwig van Beethoven
Leonore III, ouverture
Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre
Symphonie no 2 en ré majeur opus 36

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.