Chargement des événements

Qu’est-ce que marcher, sinon se mettre en danger à chaque instant ? À chaque déplacement, on risque de tomber. Partant de ce postulat, les cinq acrobates de la compagnie Galactik Ensemble explorent le déséquilibre, la gestuelle, le mouvement… Bref, l’imprévisible.
Les jeunes circassiens développent ainsi une « acrobatie de situation » et de « résilience », qui s’inscrit dans l’entre-deux entre l’équilibre et la chute. Comment résister à une rafale de balles de tennis, des pétards en pagaille, au sol qui se dérobe ? Comment ne pas voir ici une métaphore de notre existence et cette capacité commune à triompher de certains traumatismes ? C’est aussi et surtout un spectacle vif, intelligent, drôle et innovant… Renversant !

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Galactik Ensemble

D’une familiarité artistique est née une complicité dans le travail, il y a de cela dix ans. Leur pratique commune du cirque et plus particulièrement de l’acrobatie leur a permis de croiser leurs chemins au sein de l’ENACR (Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois). Depuis ce temps ils ont enrichi leur parcours de différentes expériences, d’interprètes ou d’auteurs. C’est l’envie commune de mettre en scène des actions simples dans des dispositifs mettant en jeu le corps humain, qui est à l’origine de ce projet. Des problématiques telles que tenir debout, prendre la parole, faire un geste libre, résister ou s’adapter (à une force physique extérieure) sont pour eux les vecteurs essentiels des forces qui sous-tendent de nombreuses questions existentielles.
Plus que le cirque en lui-même, leur point de départ est une réflexion actuelle, sur l’homme et le rapport qu’il entretient à un environnement hostile. Ils engagent à travers ce projet une réflexion plus vaste autour de ce langage dont ils sont héritiers, dans le sens où ils cherchent à extrapoler l’acrobatie. Et donc pour cela en extraire une substance suffisamment constituante. Il a donc fallu commencer par la définir. Tout d’abord ils ont séparé l’acrobatie de l’élan ou de l’envol, considérant le geste acrobatique comme étant la capacité à rétablir sa posture de manière stable. L’acrobate étant celui qui retombe sur ses «pattes». Le geste acrobatique de référence serait pour eux quelqu’un qui dérape sur une plaque de verglas et qui après une gesticulation unique reste
debout. Cette définition situationniste de l’acrobatie leur permet de déborder des contours pesant de la tradition et dans une approche nouvelle de l’engagement physique qu’elle implique, faire naître de nouvelles gestuelles, pourtant constituées des mêmes matériaux que ceux qui la composent traditionnellement. Ils pensent l’acrobatie comme une notion capable de couvrir un spectre étendu, de la simple marche à l’écriture dramaturgique même de la pièce, lui font confiance pour porter leur idées, leur questionnements et interroger le monde.

Site Web : https://www.galactikensemble.com/

Coproductions / Mentions légales

Production : Le Grand Gardon Blanc / Galactik Ensemble
Coproduction : Plateforme 2 Pôles Cirques en Normandie : La Brèche à Cherbourg ; Cirque Théâtre d’Elbeuf ; Châteauvallon, scène nationale ; Le Tandem, scène nationale ; Les 3T-Théâtres de Châtellerault ; Houdremont scène conventionnée ; La Courneuve ; Les Subsistances de Lyon ; CircuxNext, dispositif européen coordonné par JTCE et soutenu par la Commission Européenne
Le Galactik Ensemble bénéficie de l’Aide à la production de la DRAC, Île-de-France, de l’Aide à la création artistique pour le cirque-DGCA / Ministère de la Culture et le soutien de la SACD / Processus Cirque ainsi que de l’aide de l’ADAMI et de l’aide à la diffusion d’oeuvres sur le territoire parisien de la Mairie de Paris.
Soutiens : Le Monfort Théâtre, Paris ; Théâtre de L’Agora, Evry ; Théâtre de La Digue, Toulouse ; CIRCa, Auch ; La Grainerie, Balma ; La Cascade, Pôle National des arts du cirque ; Bourg- Saint-Andéol ; Carré magique, Pôle National des arts du cirque en Bretagne, Lannion

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Optraken

Galactik Ensemble

15€ avec abonnement (réduit : 9€)
15€ sans abonnement (réduit : 9€)
GENRE
HORAIRE
20:30
DURÉE
1H00
Théâtre Louis Guilloux
Placement libre

DISTRIBUTION

De et avec : Mathieu Bleton, Mosi Espinoza, Jonas Julliand, Karim Messaoudi, Cyril Pernot

Direction technique : Nicolas Julliand

Technique plateau : Charles Rousseau

Construction, création machinerie : Franck Breuil

Création lumière : Adèle Grépinet Régie Lumière : Romain Caramalli

Créateur son et musique : Denis Mariotte

Régie son : Eric Sterenfeld

Communication et graphisme : Maëva Longvert

Collaboration artistique : Matthieu Gary, Marie Fonte

Regard acrobatique : Dimitri Jourde

Production et diffusion : Léa Couqueberg

Administration de production : Emilie Leloup

Aide à la diffusion : Antoine Blesson

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 18h30, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.
Chères spectatrices, chers spectateurs, chers partenaires,

Avant tout sachez que vous nous manquez, et que nous espérons que vous vous portez bien.
Il est compliqué de trouver aujourd’hui des certitudes à partager avec vous, mais il y en a au moins deux.

Commençons par exprimer notre immense gratitude envers celles et ceux qui sont mobilisé.e.s pour lutter contre les effets sanitaires de cette pandémie mais aussi pour nous permettre de conserver d’essentiels repères dans nos vies quotidiennes. Et souhaitons que cette reconnaissance ne reste pas conjoncturelle.
Partageons également la réelle solidarité qui s’affirme dans notre secteur d’activité. Alors que d’ordinaire nous courons en permanence après le temps, depuis quelques semaines les échanges avec les équipes artistiques, avec les partenaires publics, avec les collègues d’autres structures, se font plus longs, pour mettre en commun nos réalités, nos questionnements et inventer des réponses solidaires à cette crise sans précédent. Comme tous les domaines d’activité, le spectacle vivant connait des travailleurs précaires et à ce titre, il nous faut notamment être attentifs à la situation des artistes et techniciens intermittents ainsi que des auteurs.

Quant aux incertitudes du moment, elles sont légion et souvent vertigineuses.
Le questionnement qui nous lie à vous a tout de même un aspect réjouissant puisqu’il concerne la date de nos retrouvailles. Dans l’immédiat nous avons décidé d’annuler la totalité des représentations prévues jusqu’à la fin de la saison 19/20. Ce n’est pas une décision joyeuse, au mieux qualifions-la de pragmatique : elle nous permet depuis plusieurs jours de travailler sereinement avec les équipes artistiques concernées pour envisager autant que possible de décaler les spectacles annulés. Nous vous dirons prochainement quelles représentations sont reportées à l’automne et quelles modalités de report ou de remboursement de vos places nous mettrons en œuvre. D’ici là, conservez vos billets.

Avant la pause estivale, nous espérons vous présenter la saison 20/21 actuellement en cours de finalisation. Sous une forme qu’il nous reste à inventer…
La Passerelle est aujourd’hui fermée au public pour une durée indéterminée et nous poursuivons notre activité à distance de manière très partielle. Mais sachez que dès sa réouverture, nous serons plus que jamais mobilisé.e.s pour continuer à mettre en œuvre au plus près de vous notre engagement artistique, citoyen et professionnel.

A très bientôt !

Guillaume BLAISE et l’équipe de La Passerelle