Chargement des événements

Metteur en scène, artiste de cirque, Martin Palisse appréhende son rôle de jongleur dans une esthétique du « less is more » et adosse sa recherche à la construction de systèmes simples, évidents et de préférence absurdes. On l’a vu dans « Il est trop tôt pour un titre » avec Halory Goerger puis dans « Post » avec Elsa Guérin (mars 2017 et mars 2018) : avec lui, le jonglage devient véritablement langage. Amoureux de la musique, électronique en particulier, il s’associe à Cosmic Neman, une des deux moitiés du célèbre groupe Zombie Zombie (vu à Priz’unique en déc. 2012), pour sa nouvelle création.

Conseillé à partir de 10 ans

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Martin Palisse

Martin Palisse développe une pratique singulière du jonglage, minimaliste, influencé par l’oeuvre du plasticien français François Morellet. Amoureux de la musique, électronique en particulier, elle est une source d’inspiration importante et indispensable. Son travail est basé sur un univers mathématique simple dans un souci d’Esthétique pour l’ensemble de son ouvrage. Jongler est pour lui « un étirement du temps », c’est ce qu’il l’aide à se projeter dans le temps sans craindre la peine de l’existence.
Né en 1981, il n’a jamais aimé l’école et découvre le jonglage à l’âge de 17 ans, c’est une révélation pour lui et décide de quitter l’école. C’est avec Jérôme Thomas, son maître d’art, qu’il découvre la discipline de la jonglerie dès 2001. Grace à lui il aura également accès à l’enseignement de la jongleuse russe Nadejda Aschvits, du jongleur finlandais Maksim Komaro et du danseur Hervé Diasnas.
En 2002 il fonde avec Elsa Guérin le Cirque Bang Bang et oeuvre avec elle à la création de spectacles jusqu’en 2015.
Sous l’oeil exercé de Phia Ménard, Ils créent "Dans Quel Sens ?" qu’ils joueront jusqu’en 2005, année où ils seront invités au Japon pour se produire à la Triennale Internationale d’Art Contemporain de Yokohama. En 2006, ils entament définitivement un virage vers le Cirque en conceptualisant leur propre chapiteau dans lequel ils créeront "Une Nuit sur Terre" avec le musicien et compositeur Manu Deligne et la complicité de Johanny Bert à la mise en scène. Suivront deux autres pièces "Body no Body" (2009) et "Somebody" (2010). En 2011, ils créent le spectacle "POST" (présenté à La Passerelle en 2018 dans le cadre du festival 360degrés) et une digression, "Blind/Action", spectacles qui marquent l’art de la jonglerie. Ils signent pour ces deux oeuvres et les suivantes la mise en scène et la scénographie. Martin Palisse devient le premier artiste nommé à la direction d’un Pôle national du cirque en janvier 2014.
Dès lors son rapport temporel à la création se modifie. Il entame une réflexion sur la dualité metteur en scène/interprète dans le cirque contemporain. Cette même année il sera invité à collaborer auprès de Jérôme Thomas pour la mise en scène du spectacle
"Over the Cloud", de la 26ème promotion du Centre National des Arts du Cirque. Il créera également une courte performance avec Elsa Guérin, "Still life". En 2015 il rencontre le groupe de musique français Zombie Zombie et les invitent pour la création de "Slow
futur" au festival Mettre en Scène du Théâtre National de Bretagne. En 2016, il crée avec Halory Goerger et Cosmic Neman (moitié du duo Zombie Zombie) "Il est trop tôt pour un titre" (présenté à La Passerelle en 2017 dans le cadre du festival 360degrés) au Festival d’Avignon dans le cadre des Sujets à Vif ; et met en scène "Hip 127 la constellation des cygognes" à l’Opéra de Limoges, spectacle d’après l’oeuvre jonglistique de Jérôme Thomas sur une composition originale de Roland Auzet dirigée par le chef d’orchestre Daniel Kawka. En 2017, répondant à une commande, il met en scène et chorégraphie "Entre Ciel et Terre", pièce pour
quatre jongleurs sur le répertoire musical de Percu-temps de l’ensemble musical contemporain Ars Nova et accompagne Jean Lambert-Wild, metteur en scène, acteur et directeur du Théâtre de l’Union (CDN de Limoges) dans la création d’une calenture
intitulée "Le Clown du Rocher".

Coproductions / Mentions légales

Production : Le Sirque, Pôle National Cirque
Coproduction : La Passerelle, scène nationale de Saint Brieuc ; Le Sirque, Pôle National Cirque, Nexon Nouvelle-Aquitaine ; L’Agora, Pôle National Cirque, Boulazac Nouvelle-Aquitaine ; Le Cirque Jules Verne, Pôle National Cirque, Amiens ; Théâtre de l’Union, Centre Dramatique National de Limoges ; Le Manège, scène nationale de Maubeuge ; La Halle de Schaerbeek à Bruxelles ; La Pop à Paris ; L’Avant-scène à Cognac

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Futuro Antico

Martin Palisse

15€ avec abonnement (réduit : 9€)
15€ sans abonnement (réduit : 9€)
HORAIRE :
20:30
DURÉE :
1H00
Théâtre Louis Guilloux
Placement libre

DISTRIBUTION

Conception, scénographie : Martin Palisse

Création, Interprétation : Cosmic Neman et Martin Palisse

Composition Musicale originale : Cosmic Neman

Textes des Messages d’anticipation : Blandine Rinkel (distribution en cours)

Chants enregistrés : Angèle Chemin, soprano ; Judith Derouin, soprano ; Pauline Leroy, mezzo-soprano

Collaboration à la mise en scène et dramaturgie : Halory Goerger

Costumes : Robin Chemin

Lumières : Alice Dussart

Œuvre vidéo : Giulia Grossman et François Decourbe (Tharsis Dome)

Ingénieure du son : Sarah Bradley

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.