Avec les partenaires

La Passerelle imagine chaque saison des projets et des collaborations avec des partenaires locaux afin de faire partager la culture par le plus grand nombre (et en particulier par les publics qui n’y ont pas spontanément accès), d’améliorer la mobilité et la mixité des publics, d’œuvrer dans les secteurs de la justice et de la santé en proposant des parcours artistiques. Dans tous les cas, chaque collaboration correspond à un véritable partenariat de projets et La Passerelle met tout en œuvre pour que ces initiatives se développent dans un réel échange artistique et permettent à chacun d’accéder à la culture.

La Passerelle propose aux associations, structures socioculturelles, comités de quartier etc. :

  • Des présentations de la saison sur demande.
  • La mise en place de parcours artistiques.
  • La découverte des métiers de la culture.
  • La visite des théâtres : le Petit Théâtre (1884) et le Théâtre Louis Guilloux (1982).
  • Des répétitions ouvertes.
  • Des invitations à la répétition générale lorsque les artistes créent leur spectacle à La Passerelle.
  • Des conférences et rencontres avec les artistes.
  • L’accueil de spectacles hors-les-murs.
  • La mise en place d’ateliers de pratiques artistiques.
  • Des tarifs avantageux.

La Passerelle collabore depuis plusieurs saisons avec :

Cultures Zatous. Cette collaboration se traduit par la mise à disposition de places gratuites aux spectacles, la possibilité d’assister à des répétitions publiques, l’organisation de rencontres avec les équipes artistiques, la visite des théâtres de La Passerelle en direction des bénéficiaires de minimas sociaux mais aussi, des travailleurs sociaux du département.

Le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation 22/MJC du Plateau. La Passerelle élabore des actions en direction des personnes détenues dans un but de sensibilisation au domaine de l’art et de la culture. Cette saison, Philippe Saumont et Delphine Vespier proposeront la création d’un spectacle autour d’une marionnette. Cette petite forme sera ensuite présentée au sein de la Maison d’arrêt mais également dans le cadre du festival Marionnet’ic 2017 de Binic.

La Clinique du Val Josselin d’Yffiniac. Un partenariat est établi depuis plusieurs saisons avec la mise en place de parcours de spectateurs et d’ateliers de danse, de musique ou de théâtre. Avec l’équipe soignante et les patients, La Passerelle entretient d’étroites relations tout au long de la saison afin d’organiser la venue régulière aux diverses propositions artistiques : concerts sandwichs, spectacles et concerts présentés dans la saison. Résidences d’artistes et restituions d’ateliers sont également mis en place au sein de la clinique. En savoir plus

Les comités de quartier de Saint-Brieuc et les centres sociaux. La Passerelle met en place des spectacles hors-les-murs, des tarifs adaptés au public adhérent de ces structures et échange sur les propositions artistiques présentées à la scène nationale. Des ateliers sont également mis en place avec les centres sociaux.

Le Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique de Saint-Brieuc. Sur une idée originale de La Passerelle,les concerts sandwichs et les jazz au bar sont organisés conjointement au long de la saison. De plus, l’accueil des élèves du conservatoire à des répétitions publiques et la mise en place d’ateliers de pratique artistique sont proposés aux enseignants. Des concerts pédagogiques à l’issue des concerts sandwichs sont proposés aux écoles primaires de St Brieuc et de l’agglomération.

L’association Le Cercle. En lien avec les animateurs, La Passerelle élabore un parcours artistique de 2 à 3 spectacles pour les jeunes adhérents du Cercle ainsi que la visite des théâtres, la possibilité de rencontrer des équipes artistiques et d’assister à des répétitions. Des spectacles hors les murs au centre social de la Croix St Lambert ou à la Ferme de la Ville Oger permettent aux adhérents du Cercle de venir au spectacle au sein du quartier.

La MJC du Plateau. En lien avec les animateurs, un parcours de plusieurs spectacles est mis en places pour les jeunes. Des visites de La Passerelle, des rencontres avec les équipes artistiques sont également proposées chaque saison. Le service vidéo de la MJC est également sollicité pour encadrer les étudiants de la Licence CIAN qui réalisent des clips, des documentaires dans le cadre d’actions ponctuelles, élaborées en lien avec la programmation.

Les associations pour personnes en situation de handicap. En lien avec les personnels soignants et éducatifs, La Passerelle propose des parcours et accueils spécifiques, la possibilité d’assister à des répétitions publiques, des rencontres avec des équipes artistiques. Chaque saison, des résidents ou des usagers du Courtil de l’Ic, de l’ANPAA, de l’APF, les GEM, IME du valais… fréquentent ainsi l’établissement.

La Banque Populaire de l’Ouest. La BPO soutient La Passerelle dans sa démarche de prendre en charge, à hauteur de 50 %, le montant d’abonnements destinés aux publics éloignés ou empêchés.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn