Chargement des événements

En 399 avant J.-C., Socrate est accusé par le tribunal d’Athènes d’inventer de nouveaux dieux, de troubler l’ordre de la cité et de corrompre la jeunesse. Pendant son procès, le philosophe ne cherche pas à adoucir ses juges, mais les interroge sur ce qu’est la justice et sur ce que nous sommes prêts à lui sacrifier. Il livre son dernier enseignement : on ne doit pas craindre la mort du corps, mais la corruption de l’âme. Accordant sa parole à ses actes, il accepte la mort en homme libre, fidèle à sa pensée. L’auteur Olivier Saccomano imagine la dernière nuit du philosophe à travers trois songes. Ceux pour qui Socrate a compté reviennent le visiter. L’impétueux Alcibiade, son ancien disciple, la redoutable Xanthippe, sa femme. Le dernier visiteur est un jeune adolescent inconnu de Socrate. Il nous ressemble étrangement…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Artiste / Compagnie

Olivier Saccomano/ Olivier Coulon-Jablonka

Olivier Saccomano
Auteur, il codirige depuis 2006 avec Nathalie Garraud la compagnie du Zieu et travaille, sous forme de cycles de création, sur l’écriture théâtrale et la pratique de l’acteur : Les Suppliantes (2007), C’est bien C’est mal (2010), Notre jeunesse (2012), Soudain la nuit (69ème Festival d’Avignon). Parallèlement, Olivier Saccomano poursuit une recherche théorique en philosophie et publie en 2015 Le Théâtre comme pensée (Les Solitaires Intempestifs).

Olivier Coulon-Jablonka
Après des études de philosophie, il se forme au Conservatoire national supérieur d’art drama-tique. Au sein de la compagnie Moukden-Théâtre, il met en scène des spectacles qui confrontent textes et matériaux documentaires : Des Batailles d’après Pasolini, Chez les nôtres d’après Gorki, Pierre ou les ambigüités d’après Melville, Paris nous appartient d’après Offenbach sera repris au Monfort-Théâtre en mars 2016. Sa dernière pièce, 81 avenue Victor Hugo, a été présentée à La Commune–CDN d’Aubervilliers et au Festival d’Avignon 2015. Il est membre de l’Ensemble artistique du Théâtre de Sartrouville–CDN.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Site Web : http://collectif12.org/programme/proces-de-socrate-dapres-platon-olivier-coulon-jablonka/

Coproductions / Mentions légales

Production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN, le Moukden-Théâtre. Spectacle créé dans le cadre d’Odyssées en Yvelines 2016, biennale conçue par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN, en partenariat avec le Conseil Départemental des Yvelines, avec l’aide du Ministère de la culture et de la communication-DRAC Ile-de-France, de la ville de Sartrouville et de la Région Ile-de-France dans le cadre de la permanence artistique et culturelle.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

A quel moment voulez-vous être alerté ?



Votre numéro de mobile :
Veuillez saisir les
caractères ci-dessus :

Trois Songes
Un procès de Socrate

Olivier Saccomano
Olivier Coulon-Jablonka

15€ avec abonnement (réduit : 9€)
15€ sans abonnement (réduit : 9€)
HORAIRE :
20:30
DURÉE :
50 min / à partir de 15 ans.
Forum

DISTRIBUTION

D’après le Premier Alcibiade, Euthyphron
et L’Apologie de Socrate de Platon
Texte : Olivier Saccomano
Mise en scène : Olivier Coulon-Jablonka
avec: Jean-Marc Layer, Guillaume Riant
Lumière et scénographie : Anne Vaglio
Régisseur principal : Manon Lauriol

Le bar est ouvert chaque soir de représentation à partir de 19h, pendant les entractes et après les représentations : restauration légère et boissons vous y sont proposées.