Des étudiants slamment Shakespeare version match de boxe ! #atelier théâtre

_DSC1898

Reprendre du William Shakespeare en slamant ou en simulant un match de boxe, ce n’est pas banal ! C’est pourtant l’exercice proposé à des étudiants par Jean-Michel et Claudette, formateurs de l’ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation). Répartis en groupes de travail, les étudiants doivent s’approprier trois extraits de la pièce Richard II de William Shakespeare (qu’ils viendront voir les 21 et 22 novembre à La Passerelle) en respectant un thème.

On retrouve donc Mowbray (duc de Norfolk) et Bolingbroke (duc de Hereford) en train de mener un combat acharné sur un ring de boxe, s’accusant l’un l’autre de trahison et réclamant vengeance.  A partir du même extrait, d’autres étudiants ont choisi de mimer deux enfants qui se battent dans une cour d’école…

Une façon de dédramatiser le texte de Shakespeare ? Sans aucun doute :  dans un autre atelier, j’ai même croisé la Duchesse de Glocester en pleine discussion « slammée » avec Jean de Gand !

Et ça marche ! Claudette me confie :

Lorsque les étudiants reviennent voir la pièce à La Passerelle, ils attendent la scène qu’ils ont travaillée avec nous. Un jour, un étudiant m’a même dit en sortant : « Quand même ce qu’on avait fait sur cette scène, c’était beaucoup mieux ! ». Comme quoi, à chacun son interprétation de la pièce !

20171027_093739

Vendredi, ces élèves de Master 1 de l’ESPE ont découvert La Passerelle : Catherine (responsable du développement des publics) leur a fait visiter les différents lieux. L’occasion pour ces futurs professeurs des écoles de comprendre le fonctionnement d’une scène nationale, mais surtout de s’ouvrir au monde de la culture. Dans leur futur métier, ils seront sûrement amenés à parler théâtre (ou art en général) avec leurs élèves. Éventuellement, ils pourront venir avec eux et proposer des projets autour du théâtre.

À bientôt pour de nouvelles aventures à La Passerelle,

#Justine

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
Suivant > < Précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *